L'AFD au Gabon

 
  © AFD - A. Durand

► À propos du Gabon [+]

Le Gabon est un pays d’Afrique centrale d’une superficie de 267 667 km2 avec une population d’environ 1,8 M d’habitants à 75% urbaine. Avec un sous-sol particulièrement riche (pétrole, manganèse, fer...) et 22 millions d'hectares de forêts, le Gabon est classé dans la catégorie des Pays à Revenu Intermédiaire de Tranche Supérieure (PRITS).

Il dispose également de 800 km de façades maritimes et d'une biodiversité exceptionnelle. Le secteur pétrolier compte pour plus de 30% du PIB, 80% des exportations et 50% des revenus. L’indice de développement humain du PNUD place le pays au 106ème rang sur 187 pays (Sce PNUD 2013). Alors que la production pétrolière a entamé son déclin, la diversification de l’économie représente le défi majeur pour l’avenir du pays. La gestion active de la dette, la poursuite des réformes et des privatisations ainsi que l’augmentation des investissements privés sont autant de signes qui montrent que la transition est engagée.

En matière de gestion environnementale, le Gabon fait déjà figure d’exemple au sein du bassin du Congo et à l’échelle internationale. La mise en œuvre des premiers plans d’aménagement durable à la fin des années 90 et l’élaboration d’un nouveau code forestier en 2001 ont permis d’initier un nouveau mode d’exploitation forestière durable. Avec la création en août 2002 de 13 parcs nationaux, près de 11% du territoire gabonais sont désormais dédiés à la conservation des écosystèmes forestiers.

► Un partenariat historique [+]

Au cours des 30 dernières années, près de 1,25 milliard d’euros, soit une moyenne annuelle de plus de 40 millions d’euros, ont été engagés par l’AFD au Gabon, principalement dans des infrastructures aéroportuaires (extension et modernisation de l’aéroport de Libreville en 1988), portuaires (construction du port minéralier d’Owendo en 1988), routières (route Eboro-Oyem-Mitzic en 1993), électriques (barrages de Kinguélé, Tchimbélé en 1975 et Poubara en 1981) et téléphoniques (équipement pour une couverture globale du territoire).

► Télécharger la plaquette "L'AFD et le Gabon"

► La stratégie de l’AFD [+]

Le Plan d’action pour un partenariat stratégique entre la République Française et la République Gabonaise (2010-2014) signé à Libreville par les deux Présidents Nicolas Sarkozy et Ali Bongo Odimba en février 2010, fixe notamment les orientations de l’intervention de l’AFD :

  1. Infrastructures (transports, routes, énergie, eau et assainissement, et NTIC) ;
  2. forêt et environnement ;
  3. éducation et formation professionnelle. 

Par ailleurs, l’AFD intervient dans les secteurs de la santé et de la production agricole péri-urbaine.

► Les outils d’intervention [+]

Le groupe AFD offre des outils de financement variés, en fonction des projets et des partenaires. Il propose également des prestations de formation et d'assistance technique, en accompagnement de ses interventions.

Les interventions de l’AFD et de sa filiale Proparco au Gabon peuvent prendre plusieurs formes :

  • prêts à conditions de marché à long terme à l'Etat (par l'AFD),
  • prêts concessionnels à long terme à l'Etat (par l'AFD),
  • prêts aux entreprises publiques (par l'AFD) ou privées (par Proparco) à moyen/long terme sans garantie de l'Etat,
  • garanties d'emprunts en monnaie locale apportées (par l'AFD ou Proparco), 
  • apports en fonds propres ou quasi fonds propres (par Proparco),
  • subventions (par l'AFD) pour des fonds d'études et de préparation de projets ou de l'assistance technique résidente,
  • des accords ARIZ avec les banques (garanties de financements aux PME/PMI) 

► En savoir plus sur le site de Proparco

 

L’AFD dispose également d’un Centre d’études et de formation économique et bancaire (Cefeb), qui organise des cycles de formation et des séminaires dans les métiers du développement, de l’économie, de la banque et de la microfinance. La plupart des formations sont réalisées en France, au centre du Cefeb à Marseille. Le CEFEB organise également au bénéfice des cadres de l'administration et des sociétés publiques ou privées :

  • des formations diplômantes de 3 mois et demi étalées sur une année, à Marseille, sur les thèmes du management public ou privé (entre 3 et 5 cadres gabonais chaque année),
  • des séminaires ponctuels de 1 à 3 semaines, à Marseille ou en Afrique (Dakar, Ouagadougou, Abidjan…), notamment sur des thèmes liés aux métiers de management et bancaires,
  • des séminaires à la demande en fonction de besoins spécifiques exprimés dans les pays.

En savoir plus sur le site du CEFEB

 

Le FFEM est un fonds public bilatéral qui a été créé en 1994 par le Gouvernement français à la suite du Sommet de Rio. Il a pour objectif de favoriser la protection de l'environnement mondial au travers de projets de développement durable dans les pays en développement et en transition.

Le FFEM subventionne des  projets à caractère innovant et participant à la préservation des grands équilibres de notre planète : biodiversité, gaz à effet de serre et eaux internationales. Il finance ainsi des initiatives soutenant la préservation et la valorisation de la biodiversité, la gestion durable des ressources naturelles, une meilleure gestion des eaux internationales et la réduction de la consommation de carbone, fossile ou organique. Il peut être complémentaire à un financement de l’AFD.

L’agence AFD de Libreville gère les projets financés par le FFEM au Gabon.

► En savoir plus sur le site du FFEM

Mise à jour en août 2015

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus