Le projet ACTAE vise à développer un réseau multi-acteurs pour promouvoir les initiatives agro-écologiques de la région du Grand-Mékong et mettre en place une plateforme scientifique pour faciliter les échanges d’informations et de pratiques sur l’agro-écologie dans la région. À la clé : une agriculture qui allie respect de l'environnement et productivité.
Contexte

La croissance démographique au niveau mondial et la nécessité de réduire les impacts environnementaux liés au développement des activités économiques font peu à peu naître un consensus général : il faut réinvestir dans le secteur agricole et développer des systèmes de production « écologiquement intensifs » permettant de concilier productivité et respect de l’environnement. L’agro-écologie, ensemble de pratiques agronomiques et de changements de comportements, est une façon de concevoir des systèmes de production qui s’appuient sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes. Elle les amplifie tout en visant à diminuer les pressions sur l’environnement (ex : réduire les émissions de gaz à effet de serre, limiter le recours aux produits phytosanitaires) et à préserver les ressources naturelles. Il s’agit d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production en maintenant ses capacités de renouvellement. L’agro-écologie vise à réintroduire de la diversité dans les systèmes de production agricole et les paysages (ex : diversification des cultures et allongement des rotations, implantation de formations arborées et prairies extensives...). Le rôle de la biodiversité comme facteur de production est renforcé, voire restauré. Ces systèmes de production sont aussi plus résilients aux aléas climatiques et participent à la réponse aux enjeux d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. En Asie du Sud-Est, le secteur agricole a une grande importance économique et sociale. L'un des enjeux auxquels sont confrontés les pays de la région : maintenir un niveau de production élevé pour couvrir les besoins d’une population croissante, tout en préservant le milieu naturel. L’agro-écologie a le potentiel de répondre à la fois à ces enjeux économiques et environnementaux.

Descriptif

Le projet ACTAE vise à favoriser la transition écologique des agricultures d’Asie du Sud-Est en contribuant à la compréhension des principes agro-écologiques, la mise au point et la diffusion de solutions adaptées à un ensemble de systèmes agraires. Ce projet régional rassemble des acteurs de la Birmanie, du Cambodge, du Laos et du Vietnam. Objectifs spécifiques : Renforcer les capacités des équipes/institutions dédiées à la  recherche et à la formation en matière d’agroécologie ; Faciliter l’adoption de pratiques agroécologiques dans les projets, programmes et politiques des pays et institutions partenaires ; Favoriser les échanges d’expérience entre acteurs, chercheurs. Le projet est divisé en deux composantes : le réseau ALISEA (Agro-ecology Learning Alliance in South East Asia), mise en oeuvre par le Cirad ; et le réseau CANSEA (Conservation Agriculture Network in South-East Asia), mise en oeuvre par le GRET.

Impacts
27/05/2015
Date de début du projet
31/12/2018
Date de fin du projet
3 ANS
Durée du financement
Birmanie, Cambodge, Laos et Vietnam
Localisation
Outils de financement
Cofinanceurs