Le programme d’éducation, de formation et d’insertion des jeunes (DÉFI jeunes) a pour objectif de soutenir des dispositifs d’accompagnement de plus de 20 000 jeunes vers l’emploi et d’appuyer la mise en œuvre de la politique nationale pour l’emploi.
Contexte

L’emploi des jeunes est une priorité du gouvernement, qui souhaite accroître le nombre de bénéficiaires de mesures d’accompagnement vers l’emploi et entrepreneuriat. En 2012, le gouvernement ivoirien a adopté une Politique nationale pour l’emploi fondée sur trois piliers : le développement des entreprises, la formation et la gouvernance des instruments en faveur de l’emploi. Cette politique prévoit de stimuler l’emploi dans les activités rurales, l’artisanat, l’industrie, les grands projets d’infrastructures, l’exportation de biens et services, les nouvelles technologies de l’information. Elle nécessite la mise en place de plusieurs types d’activités : chantiers d’insertion et régies de services territoriaux, travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) de terrassement et entretien routier programme d’accompagnement vers l’emploi et stages de professionnalisation pour les déscolarisés programme d’aide à l’embauche des jeunes diplômés (stages en entreprises) Ces programmes mobiliseront une pluralité d’acteurs publics et privés sur la base d’appels à projets : Agepe, Ageroute, Plates-formes de service, ONG nationales et internationales, etc.

Descriptif

Le projet, mis en œuvre par le ministère de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle s’articule autour de trois composantes : Renforcement de l’employabilité : insertion de 5 400 jeunes dans des travaux d’utilité publique à haute intensité de main d’œuvre, de 800 jeunes dans des chantiers écoles, de plus de 1 300 jeunes dans des stages en entreprise Développement de l’entrepreneuriat des demandeurs d’emploi : aide à la création d’activités génératrices de revenus pour 4 600 jeunes et de micro et petites entreprises dans le secteur informel pour 8 000 jeunes. Appui à la politique nationale pour le pilotage, la gestion du projet et le fonctionnement de la plate-forme de concertation sur l’emploi. Le projet sera mis en œuvre par trois types d'opérateurs : l’Agence d’études et de promotion de l’emploi (Agepe), qui interviendra sur les stages, le réseau des 25 Plates-formes de services ou missions locales, pour les programmes d’employabilité et d’entrepreneuriat via les chantiers d‘insertion et les régies des services territoriaux, enfin les ONG ou cabinets privés pour des activités de formation.

Impacts

Adéquation avec les besoins du marché de l’emploi Qualification des ressources humaines nécessaires pour le développement du pays Modernisation durable des systèmes de formation ouverts sur les besoins économiques du pays Renforcement des capacités du ministère dans le pilotage de la politique de l’emploi Renforcement des capacités des ministères

20/09/2013
Date de début du projet
3 ans
Durée du financement
Abidjan, Côte d'Ivoire
Localisation
Outils de financement
15 550 000
EUR
montant du programme
République de Côte d'Ivoire
Bénéficiaires