L’AFD soutient l’initiative du service de santé de l’Aga Khan en Tanzanie (AKHST) dans le but d'améliorer son réseau de santé, à Dar Es Salaam et dans tout le pays. À la clé pour les populations : un accès facilité aux soins et à des services de santé spécialisés (notamment en cardiologie et en oncologie).
Contexte

Les défis à relever dans le secteur de la santé en Tanzanie demeurent très importants : l’espérance de vie à la naissance est d’à peine 59 ans et le déficit en ressources humaines dans le secteur de la santé est estimé à près de 40 %. Le pays connaît une véritable transition épidémiologique avec une nette progression des maladies non transmissibles (diabète, cancer, maladies du cœur), en particulier en zone urbaine. On estime les maladies non transmissibles responsables de près 46 000 décès par an, un chiffre qui devrait doubler d’ici 2030. En dépit des efforts du gouvernement et de l’appui des bailleurs de fonds, le système public de soins peine à répondre quantitativement et qualitativement à la demande croissante de services de santé. Le réseau Aga Khan de développement (Aga Khan Health Services Tanzania - AKHST) est présent en Tanzanie  depuis 1929 avec l’ouverture d’un premier dispensaire à Dar Es Salaam. L’hôpital de Dar Es Salaam, construit en 1954 et dont la capacité a été augmentée en 2000, est un hôpital de référence du pays, certifié ISO 5001-2008. AKHST dispose par ailleurs de 5 centres de soins (Dodoma, Iringa, Mbeya, Morogoro et Mwanza). AKHST poursuit le développement de son réseau de santé et de son offre de soins en Tanzanie.

Descriptif

Le projet a pour finalité l’amélioration de la santé des populations tanzaniennes grâce au développement de l’hôpital de Dar Es Salaam comme centre d’excellence du pays et à l’extension de l’offre de soins de l’AKHST sur le territoire tanzanien : L’hôpital Aga Khan de Dar Es Salaam verra sa surface augmenter de 12,860 m2 grâce à la construction d’un nouveau bâtiment permettant de passer d’une capacité de 74 lits à 157 lits. Un nouveau service de cardiologie et d’oncologie sera créé ; 30 centre de soins seront construits à Dar Es Salaam et dans l’ensemble du pays. Ils disposeront d’un niveau de service standard et d’une tarification adaptée à la localisation et à la situation des populations. Chaque centre, aménagé sur le même modèle, permettra un accès aux consultations médicales de bases, à de premières analyses et examens médicaux (analyses sanguines, radiographie…) ; Le programme d’accueil des populations vulnérables de l’hôpital de Dar Es Salaam sera renforcé ; Des partenariats seront développés avec les hôpitaux publics de Dar Es Salaam ainsi qu’avec des institutions françaises et internationales de santé, notamment sur la formation des ressources humaines et sur la cardiologie. Le projet, d’un coût estimé à 79,8 millions de dollars est financé à 67 % par l’AFD et à 33 % par le réseau AKDN.

Impacts

25 000 patients additionnels bénéficiant de services de santés avancés ; Amélioration de l’accès au diagnostic, aux soins et à des services de santé spécialisés dans le pays ; Développement des ressources humaines en santé.

09/05/2014
Date de début du projet
09/11/2018
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
Secteurs
Dar es Salam
Localisation
53 500 000
USD soit
38 500 000
Euros
montant du programme
Aga Khan Health Services Tanzania (AKHST)
Bénéficiaires