Le projet a pour but de soutenir le développement d’une offre de formation professionnelle en adéquation avec les besoins en compétences des entreprises formelles et/ou informelles et avec les opportunités d’auto-emploi.
Contexte

Au Bénin, le marché de l’emploi est très largement dominé par le secteur informel (plus de 95 % des emplois, dont 60 % dans le domaine agricole). Près de 75 000 primo-demandeurs d’emploi arrivent chaque année sur le marché du travail : la grande majorité n’a aucune qualification. Pour aider à l’insertion des jeunes, les autorités ont entrepris de rénover et d’adapter le dispositif de formation professionnelle en créant notamment des certificats de qualification professionnelle (CQP). Néanmoins, les capacités d’accueil des centres sont limitées et l’offre de formation ne répond que très partiellement aux besoin en compétences des entreprises. En cause : l’obsolescence des référentiels de formation, une quasi-absence de modules pratiques, le manque de matériel ou encore le faible taux de recyclage des formateurs. À ce jour, les formations professionnelles sont dispensées dans 17 centres de formation accueillant 9 300 élèves. Plus de 20 000 jeunes s’orientent vers les établissements privés. Le nombre total d’élèves, estimé à plus de 30 000, reste en deçà de la demande et ne répond que partiellement aux besoins du marché de l’emploi.

Descriptif

Le projet poursuit trois objectifs principaux : Le développement de l’offre de formation de type dual en alternance dans quatre départements (Zou, Collines, Mono, Couffo), en cohérence avec les besoins des entreprises formelles et/ou informelles et les opportunités d’auto-emploi (notamment en maintenance, magasinage, métiers du bâtiment, de la transformation et de la valorisation des produits) L’amélioration de l’insertion des jeunes dans l’emploi et l’auto-emploi, en partenariat avec les acteurs locaux (communes, organisations professionnelles…) Le renforcement des capacités de pilotage du dispositif de formation par le ministère de l’Enseignement secondaire, de la Formation technique et professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des jeunes (MESTFPRIJ)

Impacts

Les impacts seront les suivants : 1200 jeunes formés et 1000 maîtres artisans renforcés Renforcement des centres de formation Ouverture de nouvelles filières de formation Implication des entreprises et organisations professionnelles Actions en matière d’insertion au niveau local Renforcement du dispositif de formation de type dual

30/06/2014
Date de début du projet
30/06/2017
Date de fin du projet
3 ans
Durée du financement
Abomey
Localisation
Outils de financement
4 000 000
EUR
montant du programme
MESTFPRIJ
Bénéficiaires