jeunes, formation professionnelle, salle de classe, Sénégal, éducation
La formation professionnelle est un enjeu clé pour la jeunesse béninoise, en proie au chômage et à la précarité. Et pour favoriser son insertion sur le marché du travail, le gouvernement et l'AFD lancent le projet DEFI-PRO. L'objectif : donner un nouveau souffle à l'offre de formation et la rendre enfin adaptée aux emplois disponibles.

Pas facile d'être jeune au Bénin. 95 % des emplois proviennent du secteur informel et le chômage plane. À tel point que la question de l'emploi des jeunes Béninois est l'une des priorités du gouvernement. Décidé à sortir sa jeunesse de l'ornière, il entend pour cela s'attaquer en profondeur à la formation professionnelle. Pas assez adaptée à la réalité voire dépassée, l'offre de formation a bien besoin d'un nouveau souffle. 

Formation professionnelle, Sénégal

De nouvelles formations pour une nouvelle vie

Pour soutenir l’insertion professionnelle des jeunes Béninois, l’AFD finance le projet DEFI-PRO. Son objectif ? Adapter l’offre d’enseignement technique et professionnel de niveau technicien aux besoins des entreprises.

Concrètement, l'initiative mettra en place de nouvelles filières : tourisme, mécatronique, énergies renouvelables ou encore agro-pastoralisme, autant de secteurs porteurs qui manquent de main d'oeuvre qualifiée. Autre fer de lance du projet : le développement de l'alternance, un modèle qui a fait ses preuves mais doit encore s'imposer au Bénin. 

En six ans, près de 6000 jeunes bénéficieront de ces formations revisitées, dont 30 à 40 % de filles. Avec à la sortie, de meilleures perspectives d’insertion professionnelle.

DEFI-PRO prévoit également un volet pour renforcer le dispositif de gouvernance et de pilotage du secteur.

L'accord a été signé le 10 avril 2017. D’un montant total de 23 millions d'euros, le projet est financé via un prêt de 20 millions d’euros assorti d’une subvention de 3 millions d'euros. L'occasion de confirmer notre engagement dans le secteur de la formation professionnelle et de renforcer notre partenariat avec le Bénin.