• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
lignes haute tension, Éthiopie, énergie
Transformer le quotidien de plus de 212 000 Béninois : c’est l’objectif de l’ambitieux projet d’électrification qui vient d’être signé par l’AFD en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAfD).

Seuls 32 % des personnes vivant au Bénin ont accès à l’électricité. Avec ce taux, le pays se situe bien en dessous de la moyenne africaine de 40 %. En cause : la faiblesse de l’investissement dans les infrastructures de distribution de l’électricité, qui a altéré la qualité de service de la Société béninoise de l’énergie électrique (SBEE) et freiné l’électrification du pays.

Un partenariat BAfD-AFD

Pour résoudre ce problème, le gouvernement béninois a fait du redressement et de la modernisation des infrastructures de la SBEE une de ses principales priorités.

C’est là qu’intervient l’AFD, en partenariat avec la BAfD. Elle a accordé un prêt souverain de 15,2 millions d’euros à la République du Bénin en décembre. Le gouvernement béninois est en charge de le rétrocéder à la SBEE pour qu’elle améliore la vie de milliers de citoyens. La BAfD intervient quant à elle à hauteur de 6,44 millions d’euros en prêt et 5,17 millions d’euros de subvention. 

Cette intervention va financer une réhabilitation massive des infrastructures existantes, ainsi que la construction et l’extension du réseau de distribution d’électricité du pays. 

Porter un projet gigantesque

En 2019 et 2020, ce sont pas moins de 30 km de lignes aériennes 63kV (HT), 105 km de lignes moyenne tension (MT), 279 km de lignes basse tension (BT), 4 sous-stations et 148 postes de transformation qui seront construits pour consolider le réseau de distribution en électricité de la SBEE. 

Les villes de Cotonou, Porto-Novo, Dogbo, Djakotomey, Klouékanmè, Toviklin, Abomey, Bohicon et Zogbodomey seront desservies. 40 000 nouveaux foyers accéderont à un service électrique fiable, pour un coût raisonnable.

Relancer l’accord-cadre

L’intervention de Rémy Rioux, directeur général de l'AFD, lors d’une visite à Abidjan en novembre a contribué à relancer l’accord-cadre de cofinancement signé entre la BAfD et l’AFD en 2015. Le vaste chantier d’électrification du Bénin est la première grande réussite issue de ce partenariat, en réponse à l’Objectif de développement durable (ODD) 7 des Nations unies : une énergie propre à un coût abordable pour toutes et tous d’ici 2030

Il servira d’exemple pour d’autres projets d’intérêt général portés par l’AFD. Leur mise en œuvre sera facilitée par la délégation de taches prévues par l’accord-cadre. De quoi favoriser considérablement l’atteinte de bien d’autres ODD, et les transitions vers un monde plus juste et plus durable.


Lire aussi :

Djibouti parie sur la géothermie

Guatemala : et la lumière fut avec Kingo

Cinq solutions pour des sociétés plus justes