basketball panier sport ciel
À l'occasion de la visite d’Emmanuel Macron au Nigéria les 3 et 4 juillet, l’AFD a officialisé un partenariat avec la célèbre ligue américaine de basket-ball pour promouvoir la cohésion sociale et l'éducation à travers le deuxième sport le plus pratiqué dans le monde.

Elles n’ont pas le même maillot mais elles partagent une même envie : se servir du sport comme d’un outil de développement en Afrique. Le 4 juillet à Lagos (Nigéria), en présence du président de la République Emmanuel Macron, l’AFD et la National Basketball Association (NBA) américaine ont signé un partenariat pour développer la pratique du basket-ball au Nigéria, ainsi qu’en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Maroc et en Afrique du Sud. L’AFD et la NBA vont investir dans la création d’infrastructures, la fourniture d’équipements et l’organisation de séances d’entraînement de basket-ball dans ces pays, en accompagnant notamment d’anciens basketteurs africains de la NBA dans la création de centres de formation dans leurs pays d’origine.

Les deux partenaires entendent surtout combiner la pratique sportive avec des activités éducatives pour sensibiliser les jeunes aux questions de développement durable, d’éducation, de santé, de citoyenneté, d’égalité des sexes et d’entrepreneuriat. L’objectif est de promouvoir la cohésion sociale à travers la pratique de la balle orange. Car le sport est crucial pour l’équilibre des jeunes : il enseigne la tolérance, l’esprit d’équipe et le respect, mais aussi la valeur de l’effort, tout en permettant d’acquérir de la confiance en soi et de rester en bonne santé. Autant de principes structurants pour le lien social (lire notre article Développement : le sport entre en jeu).

Nous sommes impatients de collaborer avec l'AFD afin d'intensifier nos efforts en Afrique et d'identifier de nouvelles opportunités pour exploiter le pouvoir transformateur du basket-ball comme un support pour l’autonomisation des jeunes à travers le continent.

Amadou Gallo, directeur général de la NBA Afrique et vice-président de la NBA
Une industrie du sport en Afrique

Lors d’une réunion organisée l’an dernier au siège de l’AFD avec d’autres acteurs du monde du sport et d’ONG, Amadou Gallo avait exposé l’idée de « créer une industrie du sport » à part entière en Afrique, permettant de se passer à terme de ce genre de programmes de développement. En attendant, l’AFD s’active depuis plusieurs années pour impliquer les acteurs du privé dans le développement d’un secteur sportif dynamique dans les pays du continent.

L’AFD et la NBA sont par ailleurs toutes deux engagées de longue date en Afrique. Le programme NBA Cares a notamment permis de créer 77 espaces sur le continent permettant aux enfants et à leurs familles de jouer au basket-ball. L’événement « Basket-ball sans frontières », déjà organisé à 15 reprises en Afrique, a quant à lui permis à neuf de ses participants d’être recrutés au sein de clubs NBA.

Parmi les anciens sportifs de haut niveau nés au Nigéria figure ainsi la légende Hakeem Olajuwon, qui a évolué 18 saisons en NBA entre 1984 et 2002 et compte deux titres de champion à son palmarès. « The Dream » (« Le Rêve », son surnom) ne dira sans doute pas l’inverse : le sport peut mener très loin.