Image générique AFD
Plus de 400 représentants et chefs de quartiers de Balbala, commune de 300 000 habitants située à la périphérie de Djibouti, se sont réunis à l’invitation de l’Agence djiboutienne de développement social (ADDS) pour la mise en place d’un projet de gestion des déchets solides financé par l’AFD (6 millions d’euros en subvention).

L’objectif : supprimer les décharges sauvages source de contamination et organiser la collecte des déchets par les camions de l’Office de la voirie de Djibouti. Les participants ont notamment décidé d’organiser des points de collecte, de construire un parc à matériel à Cheik Osman et de réaménager le garage du quartier.