Ce document souligne le paradoxe entre une faible prise en compte du capital naturel dans les politiques d‘aide au développement « favorable aux pauvres » et l’importance pratique de ces ressources pour les pauvres. Il propose un argumentaire pour compléter, tout particulièrement en Afrique, les paradigmes actuels de la lutte contre la pauvreté par un volet consacré à la préservation des ressources naturelles renouvelables.
pdf : 344.43 Ko
auteur(s) :
Denis LOYER
Pierre-Noël GIRAUD
collection :
Document de travail
issn :
23
numéro :
33
disponible aussi en : fr en