Chengdu, ville, urbain, Chine
Chengdu, bouillonnante capitale du Sichuan, ne cesse de se développer et veut voir plus loin. C'est dans cette ville de 14 millions d’habitants qu'une mission d’experts franco-chinois a débuté. L'objectif : associer le savoir-faire made in France pour faire naître un éco-quartier franco-chinois à Long Quan Yi, à l’est de la ville.

Comme de nombreuses villes chinoises confrontées au développement fulgurant, Chengdu s'agrandit. Et rêve d'une ville durable à la française !

Après l'expérience réussie de l'éco-cité du district de Caidian à Wuhan, c'est au tour de la capitale du Sichuan de succomber aux sirènes de la ville durable. Connaissant l'une des croissances les plus fortes de Chine, Chengdu souhaite étendre les limites de la ville en créant un éco-quartier d'une superficie de 22 km² à Long Quan Yi.

Des villes plus vertes, plus justes, plus durables

Conçus dans une optique de développement durable, les éco-quartiers sont de véritables villes nouvelles qui bouleversent l'urbanisme traditionnel en intégrant de nouvelles dimensions : environnement, respect de la biodiversité, économies d'énergie. Le tout pour garantir de meilleures conditions de vie aux citadins et préserver le lien social. Les villes de demain ?

L'expertise tricolore en première ligne

Le projet en est encore au stade de la planification générale. Et pour arriver à ses fins, Chengdu a fait appel au savoir-faire français, reconnu pour sa créativité et son sens de l'innovationen matière de ville verte.

C'est ainsi qu'est née une mission d'experts conduite par un groupement mené par AREP. L'objectif : apporter aux autorités locales des recommandations opérationnelles pour introduire dans la planification des éléments renforçant la dimension environnementale de la zone. Les experts devront proposer des solutions techniques pour les différents secteurs du développement urbain durable (transports, énergie, déchets, eau et assainissement etc.) en lien avec l’offre et l’expertise française.

La mission est financée par l’AFD grâce au Fonds de partage d’expérience et d’expertise (FEXTE) « Chine – Villes durables », dans le cadre de la coopération franco-chinoise sur les éco-quartiers.

population, vélos, arbres, Chine

Un pays à l'urbanisation record

L'urbanisation rapide qui a accompagné la croissance économique de la Chine au cours des dernières décennies constitue le plus grand mouvement de personnes dans l'histoire de l’humanité. 

Les villes chinoises accueillent chaque année 25 millions de nouveaux arrivants. D’ici 2020, le pays pourrait compter 126 villes de plus d’un million d’habitants. Le taux d’urbanisation dépasserait alors 60 %, soit environ 900 millions de citadins (contre 191 millions en 1990 et 700 millions en 2012).

Cette urbanisation record s’accompagne d’immenses défis en matière d’accès aux services urbains et de limitation de l’empreinte environnementale des villes. Et soulève également des questions de santé publique face à de multiples problématiques de pollution locale (air, eau, sols etc.). 

Les projets d'éco-quartiers de Caidian et Long Quan Yi sont soutenus par le gouvernement français dans le cadre de l’initiative Vivapolis, portée par le fédérateur pour la ville durable Gérard Wolf

La réunion de lancement organisée le 9 mars 2017 a réuni l’ensemble des administrations locales impliquées dans le projet et a donné le coup d’envoi aux travaux des experts du groupement.