• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Congo, Corniche, route
Le vaste projet d'aménagement urbain autour de la nouvelle route de la Corniche de Brazzaville, inaugurée le 15 juin 2018, redéfinit les contours de la ville au bénéfice des habitants de quartiers périphériques. Retour sur l'un des projets les plus emblématiques de l’AFD au Congo.

Ouvrir un nouveau chemin modifie bien plus que le paysage. Inscrite au plan d’urbanisme de Brazzaville depuis les années 1980, l’extension de la route dite « de la Corniche » inaugurée en juin 2018 constitue une étape décisive dans le renouveau de la capitale du Congo, notamment pour l’amélioration des conditions de vie de la population.

Bien plus qu’une simple voie de circulation, la route de la Corniche est un vaste programme d’aménagement urbain. En plus de faciliter l’accès des habitants au centre-ville, le dispositif permet de renforcer les relations économiques et sociales dans plusieurs quartiers de Brazzaville. Et intègre les quartiers périphériques dans l’espace de la ville en réduisant l’exclusion urbaine et en favorisant une plus grande mixité sociale. 

Grâce à un meilleur accès aux services essentiels (eau, assainissement, traitement des déchets, électricité et transports en commun), le programme de la route de la Corniche transforme la vie des populations en termes d’hygiène, de santé publique, d’opportunités économiques et de créations d’emplois.  

Étalés sur trois ans, les travaux avaient débuté en mars 2015, après la signature du premier Contrat désendettement et développement (C2D) entre la France et le Congo en 2010. À travers ce dispositif destiné à soulager les pays endettés, l’État français a accordé un financement de 80 millions d'euros pour mettre en œuvre le programme, sous l'égide de l’AFD.

Quotidien amélioré, emploi développé

Le détail du projet permet d'en mesurer l'ampleur : la construction d’une route de 2x2 voies longue de 5 km en bordure du fleuve Congo a amélioré l’accès à la capitale et la desserte des quartiers de Bacongo et Makélékélé. En parallèle, 6 km de voiries ont été rénovées pour développer l’accessibilité et la sécurité de ces quartiers. 

Le quotidien des habitants et l’hygiène ont par ailleurs été grandement améliorés par la réhabilitation du canal de Makélékélé sur plus d’1 km, et par la construction de plusieurs aires de transit des ordures ménagères. De grands travaux qui mettent également en valeur le site remarquable des berges du Congo, situé au sud de la ville. Grâce au développement de petites activités économiques sur les sites réhabilités, l'emploi local connaît lui aussi une certaine embellie. Avec la route de la Corniche, tous les chemins mènent au développement.