Dans le but de répondre à la pénurie d'immobilier d'entreprise pour les TPE/PME de La Réunion, la Semader (société d'économie mixte des microrégions sud et ouest de l'île) a lancé en 2015 la réalisation de deux villages artisanaux à loyers très réduits.
Contexte

L’immobilier d’entreprise à La Réunion présente des prix élevés et ne répond aux besoins que des entreprises les plus aisées (20% d'entre elles). La rareté généralisée des opportunités foncières contribue à maintenir l’offre en état de pénurie.

Parallèlement, le tissu entrepreneurial à La Réunion se compose à près de 95% de PME (dont environ les deux tiers sont de très petites entreprises). La Chambre des métiers a recensé 16 200 entreprises artisanales actives en 2015. Les principaux acteurs du marché de l’immobilier d’entreprise sont des promoteurs privés et les Sociétés d’économies mixtes (SEM) territoriales. Ces dernières, en tant qu’outils des collectivités, ont la possibilité de monter des projets à loyers réduits incluant des subventions du Fonds européen de développement économique régional (FEDER).

Descriptif

La Semader (SEM détenue majoritairement par deux communautés d’agglomération du sud et de l'ouest de La Réunion), à travers sa filiale Acti’Sem, développe une stratégie dédiée de développement et de gestion de locaux professionnels.

La Semader a réalisé en 1998 un premier village artisanal « Mascareignes 1 » sur la commune du Port. Fort de son succès et face à la demande croissante, Acti’Sem a lancé en 2015 la réalisation du village artisanal des Mascareignes 2, voisin de la première opération, et du village artisanal Argamasse, localisé sur la commune de Petite-Île où l'offre locative d’ateliers artisanaux était jusqu'à présent inexistante.

Le programme Mascareignes 2 consiste en la réalisation de 21 ateliers de 6564 m² de surface utile, pour un loyer de 7 € HT/m² et un restaurant de 256 m². Le village artisanal Argamasse dispose de 13 ateliers de 60 m² chacun pour un loyer mensuel plafonné à 7 €/m².

Impacts
L’offre de locaux à loyers très réduits participe à la consolidation et au développement des entreprises réunionnaises dans un contexte de crise et de chômage élevé, notamment des jeunes.  
16/10/2014
Date de début du projet
Secteurs
Le Port
Localisation
Outils de financement
6 100 000
EUR
montant du programme