Les gommiers poussent naturellement dans la moitié sud du Tchad, faisant du pays le deuxième producteur de gomme arabique au monde. Mené dans la région du Guéra, ce projet pilote souhaite renforcer la production et la commercialisation de la gomme arabique, notamment en améliorant la qualité du produit.
Contexte

Troisième produit d’exportation nationale hors pétrole (15 à 20 000 tonnes exportées chaque année), la gomme arabique représente une source de revenus complémentaire pour plus de 500 000 ménages, agriculteurs et éleveurs, sédentaires et nomades. Mais la filière souffre d’un manque de dialogue interprofessionnel et d’une faible considération de sa qualité. Les cueilleurs et les intermédiaires lui portent peu d’attention, n’étant pas prise en compte dans le prix d’achat. La faible information quant au prix induit des stratégies différentes et antagonistes qui nuisent à la rémunération des acteurs de la filière.

Descriptif

L’approche pilote sur la seule région du Guéra souhaite renforcer la compétitivité des acteurs de la filière de la gomme arabique. Pour atteindre cet objectif, le projet promet de créer un cadre de concertation régional impliquant les différents acteurs pour trouver ensemble des solutions partagées et cohérentes et ainsi améliorer la qualité de la gomme. Il s’agit également de développer les opportunités commerciales sur les marchés nationaux et internationaux et d’en faire bénéficier tous les acteurs de la filière.

Impacts

Cette compétitivité accrue permettra à la gomme arabique d’atteindre une meilleure qualité et une meilleure diffusion, au niveau local et éventuellement au niveau international. La valorisation du produit sur les marchés internationaux est aussi attendue.

14/08/2013
Date de début du projet
31/01/2017
Date de fin du projet
3 ans
Durée du financement
Outils de financement
1 400 000
EUR
montant du programme
La maîtrise d’ouvrage de ce projet est assurée par SOS Sahel Tchad. Cet organisme bénéficie de SOS Sahel France comme appui à la maîtrise d’ouvrage et de l’IRAM comme assistance technique.
Bénéficiaires