L’AFD accompagne le gouvernement indien dans son objectif accroître la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique. L'objectif : assurer la sécurité énergétique du pays tout en tirant profit de son vaste potentiel hydroélectrique.
Contexte

Le développement rapide de l’économie indienne entraîne une forte augmentation de la demande d'énergie. La production d’électricité reposant aujourd’hui à 59 % sur le charbon et à 9 % sur le gaz, le secteur contribue à 40% des émissions de gaz à effet de serre du pays. Un enjeu important pour le pays est par ailleurs sa sécurité énergétique, l’Inde étant relativement pauvre en énergies fossiles. Dans ce contexte, le gouvernement indien s’est engagé dans une ambitieuse politique de développement des énergies alternatives. Le parc hydroélectrique indien compte 40 GW (17 % du mix énergétique) pour un potentiel estimé de 145 GW. Les principales opportunités de développement se trouvent dans les États du nord, de l’est et du nord-est. En Himachal Pradesh, le potentiel estimé est de 23 GW dont 11 GW sont en cours de développement. Himachal Pradesh Power Corporation Limited (HPPCL), entreprise publique, participe à ce programme de développement pour 21 projets de taille moyenne, totalisant 3 GW de nouvelles capacités à installer.

Descriptif

Le projet vise le financement de deux centrales hydro-électriques au fil de l’eau, Chanju III (48 MW) et Deothal Chanju (30 MW), situées en amont l’une de l’autre dans le bassin de la rivière Chanju. Elles seront construites et opérées par HPPCL. Les conduites de ces deux centrales seront entièrement souterraines, ce qui minimisera leur impact environnemental. Tirant parti de l’expérience de la France dans le domaine de l’hydroélectricité (19,7 % de son parc électrique est maintenant constitué de centrales hydroélectriques), un programme d’assistance technique est mis en œuvre pour renforcer les capacités d’HPPCL en matière de planification financière, d’optimisation de la production et de maintenance des centrales. Cette assistance technique s’est notamment concrétisée par l’organisation d’un voyage d’études en France pour sept cadres d’HPPCL en juin 2017.

Impacts

Développer le potentiel hydroélectrique de l’État de l’Himachal Pradesh et augmenter ainsi durablement sa capacité de production d’électricité d’origine renouvelable. Nouvelles capacités d’énergie renouvelable installées : 78 MW Réduire les émissions de CO2, avec une réduction estimée à 276 000 TéqCO2 /an

30/06/2017
Date de début du projet
Secteurs
Himachal Pradesh
Localisation
Outils de financement
HPPCL
Bénéficiaires