Amorcée en janvier 2011, la crise sociopolitique que traverse l’Egypte se poursuit et s‘accompagne de conséquences importantes pour l’économie. La croissance a fléchi. Le chômage s‘inscrit à la hausse. Alors que la situation des finances publiques était déjà tendue avant la crise, la réduction de l’activité et le poids des subventions ont creusé le déficit budgétaire. De fait, la dette publique a augmenté de nouveau après avoir suivi une tendance baissière entre 2004 et 2010.

A court terme, le pays fait face à une double problématique : relancer l’activité tout en assurant un atterrissage en douceur des déséquilibres des finances publiques et des comptes externes qui se creusent depuis le début de 2011. La persistance de tensions politiques rend difficile la résorption de ces tensions économiques, alors que dans le même temps les enjeux de long terme demeurent importants, notamment en matière de croissance et d‘emp
oi. La transition politique que traverse l’Egypte est longue et douloureuse. Cette étude se propose d‘analyser la situation macroéconomique de ce pays et des principaux enjeux de moyen terme auxquels il doit faire face.
pdf : 484.94 Ko
pays / région : Afrique Égypte
auteur(s) :
Sophie CHAUVIN
collection :
Macrodev
issn :
2116-4363
pages :
36
numéro :
9
disponible aussi en : fr