Cette étude documente les résultats et les spécificités de mise en œuvre des programmes à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) principalement en Afrique de l’Ouest. Les programmes HIMO visent à créer des opportunités d’emplois salariés temporaires et à lutter contre les vulnérabilités (aspect « filet social ») tout en améliorant les infrastructures. Leur efficacité se traduit par (i) un impact positif à court terme sur les revenus de l’individu et l’augmentation des dépenses de nécessité, (ii) un impact potentiel sur la composition et la qualité de l’emploi à moyen terme, et (iii) une augmentation de l’épargne et un accroissement des investissements productifs à court terme. Ces programmes ont souvent des effets plus soutenus pour les femmes ou pour les ménages en zones rurales. Si les programmes HIMO n’auraient ni effet d’éviction sur le marché de l’emploi salarié, ni effet de contre-incitation à travailler pour les autres membres du ménage bénéficiaire, ils auraient dans certains cas cependant un impact négatif sur la fréquentation scolaire des enfants du ménage (transfert de responsabilité des charges domestiques) et sur les prix de la nourriture des marchés locaux.
pdf : 686.03 Ko
pays / région : Afrique
auteur(s) :
Alicia MARGUERIE
coordinateur :
Céline GRATADOUR, Florent SASSATELLI
collection :
Notes techniques
issn :
2492-2838
pages :
57
numéro :
36
disponible aussi en : fr