Le projet porte sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre par une meilleure maîtrise des consommations d’énergie dans les bâtiments à Wuhan.
Contexte

Wuhan, chef-lieu de la province du Hubei, est la huitième plus grande municipalité chinoise avec une population de plus de 8 millions d’habitants. En 2007, le Grand Wuhan a été désigné par le Conseil d’État comme l’une des deux zones expérimentales pour mettre en œuvre la réforme nationale pour construire une société économe en énergie et respectueuse de l’environnement. L’aire urbaine est également un site témoin pour la mise en œuvre de l’accord de coopération dans le domaine du développement urbain durable signé entre le ministère français de l’Écologie et le ministère chinois du Logement et de la Construction urbaine et rurale (Mohurd). Selon ce dernier, si tous les bâtiments urbains en Chine atteignaient les normes d’économie d’énergie, 335 millions de tonnes d’équivalent pétrole (TEP) pourraient être économisées d’ici 2020. La charge sur le réseau électrique en pointe pourrait être réduite de 80 gigawatts, soit la capacité de quatre barrages et demi des Trois-Gorges en pleine charge. L’AFD a tout d’abord financé un programme de recherche pour étudier la mise en œuvre à grande échelle de programmes d’efficacité énergétique des bâtiments existant dans le centre de Wuhan, en partenariat avec la Commission de la construction de la province du Hubei et avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Suite à ce programme, un premier projet de réhabilitation thermique de bâtiments de la municipalité a été lancé à Wuhan.

Descriptif

Le projet prévoit la réhabilitation de plusieurs bâtiments (bureaux administratifs et bâtiments à usage public) appartenant à la municipalité de Wuhan. Le programme de réhabilitation concernera durant les premières phases des immeubles de bureaux et la bibliothèque municipale de Wuhan. Un mécanisme de contrats de performance énergétique (CPE) est intégré au projet afin de garantir l’atteinte des objectifs initiaux en termes d’économie d’énergie. Le CPE engage la responsabilité de la société ou du consortium qui réalise les travaux de réhabilitation sur l’atteinte d’un niveau préétabli d’économies d’énergie ou de consommation du bâtiment. Elles sont réalisées sur toute la durée du contrat tout en assurant une qualité de confort aux usagers. Les objectifs du projet comprennent l’économie d’énergie et la réduction des émissions de CO2 grâce à la réhabilitation de bâtiments publics et administratifs, le premier financement sur prêt par un bailleur de fonds étranger de leur réhabilitation énergétique, la contribution au développement du marché de la réhabilitation énergétique des bâtiments.

Impacts

L’objectif principal est de contribuer à la réduction de l’empreinte carbone de la ville de Wuhan. Le projet devrait permettre une réduction des émissions de CO2 d’environ 15 000 tonnes par an. Sur la base des bâtiments audités dans le programme de recherche et des premiers éléments recueillis sur les bâtiments sélectionnés, on peut estimer à plus de 17 millions de kilowattheures par an l’énergie économisée. Ce premier projet démonstratif illustre l’importante mobilisation des autorités locales et nationales sur les programmes de réhabilitation thermique du bâtiment. L’AFD se propose de soutenir cette dynamique et de la développer dans le cadre d’opérations concrètes.

09/03/2011
Date de début du projet
Outils de financement