• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Favoriser l’accès des jeunes à l’emploi dans l’industrie et le BTP
Au Niger, le problème du chômage et du sous-emploi des jeunes se pose avec acuité, l’absence de débouchés professionnels risquant de compromettre la stabilité politique et économique du pays. Le gouvernement, soucieux de l’absence de mains d’œuvre qualifiées, espère à terme rehausser le niveau de la formation et faciliter l’accès à a formation professionnelle et technique afin d’être en cohésion avec les enjeux à venir. Le Niger s’est fixé comme ambition d’accueillir plus de 40 % des effectifs dans des filières techniques et professionnelles d’ici 2024. Le projet PAFRI-BTP accompagne cette volonté dans un secteur spécifique.
Contexte

La création d’emplois et la formation professionnelle constituent une priorité pour le gouvernement qui a pris l’engagement de créer 250.000 emplois soit 50 000 emplois par an entre 2012 et 2017. Les secteurs de l’industrie et du bâtiment constituent des moteurs de croissance pour l’économie nationale. Pourtant, le principal défi reste la disponibilité d’une main d’œuvre nigérienne qualifiée dans les métiers de la construction et dans ceux de l’industrie. Aujourd’hui, moins de 20 000 Nigériens qualifiés (sur une population active de 6 millions de personnes environ) travaillent dans ces secteurs au Niger.

Descriptif

La finalité du projet d’appui à la formation des ressources industrielles et du BTP (PAFRI-BTP) du Niger est de contribuer au développement économique du pays et favoriser l’accès à l’emploi au travers d’un renforcement du dispositif de formation professionnelle

Plus spécifiquement, le projet PAFRI-BTP a pour objectif de renforcer et de faire évoluer le dispositif public de formation, en partenariat avec le secteur privé, afin de répondre de manière pérenne :

  • À court terme, aux besoins de recrutement immédiats des entreprises industrielles dans le cadre des grands projets lancés par l’État nigérien. Un dispositif de formations courtes sera déployé afin de faciliter le recrutement d’au moins 500 ouvriers qualifiés par an.
  • À moyen et long termes, aux besoins en personnels qualifiés, notamment à des niveaux de techniciens et techniciens supérieurs, dans les métiers de l’industrie et du BTP. Le projet renforcera l’offre de formation professionnelle, permettra de former près de 700 personnes par an d’ici trois ans.

Le projet appuiera particulièrement 6 centres de formation professionnelle dans la rénovation ou la construction de cursus adaptés aux besoins des entreprises du secteur. 

Impacts
  • Le projet permettra aux entreprises de privilégier le recrutement de main d’œuvre nigérienne bien formée et, en conséquence, d’améliorer la compétitivité des entreprises nationales.
  • Il permettra  la formation et l’intégration au sein des entreprises nigériennes de jeunes par le biais d’une qualification professionnelle appropriée.
15/04/2012
Date de début du projet
31/12/2020
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Niamey
Localisation
Outils de financement
12 900 000
EUR
Montant du financement
République du Niger
Bénéficiaires