Des outils innovants et adaptés

Financer les projets

En 2016, l’AFD a passé un nouveau cap et engagé pour la première fois plus de 9 milliards d’euros sur plus de 600 projets de développement.
Pour accompagner nos partenaires, nous disposons d’une large palette d’outils financiers innovants et adaptés. La diversité de notre offre est un atout majeur pour œuvrer en faveur du développement. Année après année, nous renforçons et élargissons notre gamme de produits et services en fonction de l’évolution des besoins de nos partenaires et de leurs priorités.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Pylone haute tension, énergie, Polynésie française
Infotep, formation en République dominicaine

Les prêts

PREMIER OUTIL DE FINANCEMENT DE L'AFD

L’AFD accorde différents types de prêts. Leurs conditions sont déterminées en fonction de la nature du projet et de son environnement (impact et contexte politique, économique, social, environnemental) et de la qualité de l'emprunteur (secteur d’activité, notation, garanties).

Distribution d'eau potable à Kinshasa

Les subventions

POUR LE DÉVELOPPEMENT DES PAYS LES PLUS PAUVRES

L’AFD utilise les subventions pour financer des actions dans le secteur social (santé, éducation), des initiatives pour le développement rural et urbain ou encore des projets d’infrastructures.

Au cœur d'une école bilingue "Excellence Learning school" à Niamey, Niger

Le C2D

UN MÉCANISME POUR SOULAGER LES PAYS ENDETTÉS

Le contrat de désendettement et de développement (C2D) est un outil qui permet de reconvertir la dette de certains pays. Concrètement, une fois qu’un pays pauvre très endetté a signé un C2D avec l’AFD, le pays continue d'honorer sa dette jusqu’à son remboursement et, à chaque échéance remboursée, l'AFD reverse au pays la somme correspondante sous forme de don. Celle-ci sert alors à financer des programmes de lutte contre la pauvreté.

Étudiantes du lycée Arafatt, Nouakchott, Mauritanie

Les financements des ONG

La collaboration financière directe entre l’AFD et les OSC couvre aujourd’hui un large spectre d’instruments adapté aux spécificités des OSC et à leur valeur ajoutée : appui à l’innovation (Facilité d’innovation sectorielle pour les ONG ou FISONG ; financements du Fonds français pour l’environnement mondial, FFEM), financement des interventions dans les contextes de fragilité, de crise et de post-crise (APCC), et soutien à leurs initiatives, via le dispositif Initiatives-OSC.

Colombie Femme chantier

Le FEXTE

UN INSTRUMENT DE COOPÉRATION ET DE PRÉPARATION DE PROJET

Le Fonds d'expertise technique et d'échanges d'expériences (FEXTE) finance des programmes de coopération technique et des études de préparation de projet dans les pays en développement.

Atelier de couture dans le quartier Abidjan à Niamey dont la promotrice, Mme Ariatou Moussa (à gauche) a bénéficié de l'aide financière de ACEP-Niger pour la création de son entreprise.

Les garanties

INSTRUMENT DE MOBILISATION DES RESSOURCES LOCALES

Les garanties accordées par l’AFD facilitent l’accès au financement des petites entreprises et des institutions de microfinance dans les pays en développement. Elles soutiennent également l’implantation de PME françaises à l’étranger. Elles sont ainsi un outil efficace pour encourager l'investissement et la création d'emplois.

des grattes-ciel à Manille aux Philippines

La FICOL

UN TREMPLIN POUR L’ACTION EXTÉRIEURE DES TERRITOIRES FRANÇAIS

L’AFD a mis en place des financements à destination des collectivités françaises pour accompagner, notamment en expertise technique, les pays en développement.

Inde, Kochi, Metro, Vishwanathan

Adapt'Action

Ensemble face au changement climatique

L’AFD lance Adapt’Action pour accompagner les pays signataires de l'accord de Paris les plus vulnérables vers un développement bas carbone et résilient au changement climatique. Adapt’Action souhaite jouer un rôle d’effet levier pour accélérer les investissements climat, notamment en matière d'adaptation.

femme, rive, Mali

MINKA

Le fonds Paix et Résilience de l'AFD

Le fonds Minka est le nouvel instrument de lutte contre les situations de crise de l’AFD. Financé par la Taxe sur les transactions financières (TTF), Minka symbolise notre engagement renforcé dans les contextes les plus difficiles, en soutien à la paix et à la résilience.
Minka, c'est 100 millions d’euros par an destinés à financer des interventions au Sahel, au Moyen-Orient, en République centrafricaine et dans les pays du pourtour du lac Tchad.

Lancé en mars 2017, il regroupe quatre initiatives régionales :

  • Tiwara pour les pays sahéliens plongés dans des crises prolongées et des contextes sécuritaires dégradés : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad.
  • Sawa au Moyen-Orient pour les pays affectés par les crises syrienne et irakienne : Liban, Jordanie, Turquie, Syrie et Irak.
  • Ga Songo pour le relèvement de la République centrafricaine.
  • Kouri pour les pays touchés par la crise générée par Boko Haram : Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad.
Sunref, illustration

SUNREF

Le label finance verte de l’AFD

SUNREF est l’un des outils innovants développé par l’AFD pour favoriser l’émergence d’une finance « verte » adaptée aux besoins des acteurs économiques des pays en transition. Il doit permettre aux institutions financières locales de se mobiliser pour lutter contre le changement climatique. 


À travers un appui financier et un soutien technique, SUNREF accompagne l'évolution des pratiques des acteurs financiers pour faciliter l’accès à une énergie verte et favoriser la gestion durable des ressources naturelles. Avec un but final : garantir le développement d’une économie sobre en carbone et permettre aux acteurs économiques de s’adapter à cette transformation. 


 

Agreenfi, illustration

AGREENFI

Le label finance agricole et  rurale du groupe AFD

AGREENFI est l’un des outils du groupe AFD dédié à la mobilisation des institutions financières des pays en développement et émergents pour accompagner l’inclusion financière des populations rurales, le développement d’une agriculture productive et résiliente et la structuration des territoires ruraux.

AGREENFI encourage les institutions financières locales à offrir des produits sur-mesure pour accompagner les acteurs du monde rural. Comment ? En favorisant l’accès à des services financiers adaptés aux besoins de ces acteurs et à un appui technique.

chemin, terre battue, Nigeria

Les fonds de préparation de projets

L’AFD gère des outils de financement d’études et d’assistance technique de projets à co-bénéfice climat comme EUROCLIMA+, l’Initiative pour le financement de projets urbains (UPFI), CICLIA et ARE Scale-up.

Ces outils, de plus en plus courants, sont abondés par d’autres bailleurs et principalement par l’Union européenne.

Dans les pays les moins avancés, l’AFD intervient surtout par des dons. Dans les pays à revenus intermédiaires, elle prête à des conditions favorables et accentue la coopération sur des enjeux communs. Dans les pays émergents, elle accorde le plus souvent des prêts à conditions de marché pour financer des projets de lutte contre les changements climatiques ou visant une croissance respectueuse des hommes et de l’environnement. Enfin, dans les Outre-mer, elle conseille et finance par des prêts les activités des acteurs publics et privés locaux.