Des outils innovants et adaptés

Financer les projets

En 2016, l’AFD a passé un nouveau cap et engagé pour la première fois plus de 9 milliards d’euros sur plus de 600 projets de développement.
Pour accompagner nos partenaires, nous disposons d’une large palette d’outils financiers innovants et adaptés. La diversité de notre offre est un atout majeur pour œuvrer en faveur du développement. Année après année, nous renforçons et élargissons notre gamme de produits et services en fonction de l’évolution des besoins de nos partenaires et de leurs priorités.
Pylone haute tension, énergie, Polynésie française
Infotep, formation en République dominicaine

Le prêt, premier outil de financement de l'AFD

L’AFD accorde différents types de prêts. Leurs conditions sont déterminées en fonction de la nature du projet et de son environnement (impact et contexte politique, économique, social, environnemental) et de la qualité de l'emprunteur (secteur d’activité, notation, garanties).
en savoir plus
Distribution d'eau potable à Kinshasa

Les subventions, pour le développement des pays les plus pauvres

L’AFD utilise les subventions pour financer des actions dans le secteur social (santé, éducation), des initiatives pour le développement rural et urbain ou encore des projets d’infrastructures.
en savoir plus
Au cœur d'une école bilingue "Excellence Learning school" à Niamey, Niger

Le C2D, un mécanisme pour soulager les pays endettés

Le contrat de désendettement et de développement (C2D) est un outil qui permet de reconvertir la dette de certains pays. Concrètement, une fois qu’un pays pauvre très endetté a signé un C2D avec l’AFD, le pays continue d'honorer sa dette jusqu’à son remboursement et, à chaque échéance remboursée, l'AFD reverse au pays la somme correspondante sous forme de don. Celle-ci sert alors à financer des programmes de lutte contre la pauvreté.

en savoir plus
Élèves du lycée technique de Nouakchott, Mauritanie

Les financements des projets des ONG

La collaboration financière directe entre l’AFD et les OSC couvre aujourd’hui un large spectre d’instruments adaptés aux spécificités des OSC et à leur valeur ajoutée : appui à l’innovation (Facilité d’innovation sectorielle pour les ONG ou FISONG ; financements du Fonds français pour l’environnement mondial, FFEM), financement des interventions dans les contextes de fragilité, de crise et de post-crise (APCC), et soutien à leurs initiatives, via le dispositif Initiatives-OSC.
en savoir plus
Colombie Femme chantier

Le FEXTE, un instrument de coopération

Le FEXTE répond aux besoins de développement des pays à revenu intermédiaire, nourrit le dialogue sur les politiques publiques, et promeut le savoir-faire français.
en savoir plus
Atelier de couture dans le quartier Abidjan à Niamey dont la promotrice, Mme Ariatou Moussa (à gauche) a bénéficié de l'aide financière de ACEP-Niger pour la création de son entreprise.

Les garanties, instrument de mobilisation des ressources locales

Les garanties accordées par l’AFD facilitent l’accès au financement des petites entreprises et des institutions de microfinance dans les pays en développement. Elles soutiennent également l’implantation de PME françaises à l’étranger. Elles sont ainsi un outil efficace pour encourager l'investissement et la création d'emplois.
en savoir plus
des grattes-ciel à Manille aux Philippines

La FICOL, un tremplin pour l’action extérieure des territoires français

L’AFD a mis en place des financements à destination des collectivités françaises pour accompagner, notamment en expertise technique, les pays en développement.
en savoir plus

Dans les pays les moins avancés, l’AFD intervient surtout par des dons. Dans les pays à revenus intermédiaires, elle prête à des conditions favorables et accentue la coopération sur des enjeux communs. Dans les pays émergents, elle accorde le plus souvent des prêts à conditions de marché pour financer des projets de lutte contre les changements climatiques ou visant une croissance respectueuse des hommes et de l’environnement. Enfin, dans les Outre-mer, elle conseille et finance par des prêts les activités des acteurs publics et privés locaux.