• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Initiative Sawa Moyen-Orient
Répondre aux besoins immédiats et essentiels des populations, et inscrire nos interventions dans une perspective de développement.
L’action de l’AFD et de ses partenaires vise, en priorité, à améliorer les conditions de vie des réfugiés et des populations hôtes dans les pays voisins de la
Syrie et de l’Irak. Cela implique d’optimiser leur accès à des services essentiels (eau, électricité, soins de santé, gestion des déchets, etc.), ainsi que la réhabilitation et la construction d’infrastructures, notamment dans les zones rurales, particulièrement affectées.

Préserver la cohésion sociale entre les réfugiés et les communautés hôtes.
L’AFD et ses partenaires agissent en faveur des populations vulnérables, sans distinction entre communautés hôtes et réfugiées. L’objectif ? Renforcer la cohésion sociale en favorisant l’inclusion économique et sociale de tous. Par exemple, les actions d’éducation et de formation professionnelle contribuent à l’autonomie sociale et économique des réfugiés, mais aussi des Libanais et des Jordaniens les moins favorisés. Et ainsi à la cohésion sociale entre communautés.

Renforcer les acteurs de la société civile et les politiques publiques.
Pour une meilleure efficacité des rojets et pour assurer leur pérennité, l’AFD s’attache à renforcer les acteurs locaux. Elle participe ainsi au financement
et à l’accompagnement des organisations de la société civile, premiers maillons de la solidarité locale, qui assurent des services de proximité auprès des communautés. En parallèle, elle appuie les politiques mises en oeuvre par les institutions nationales et locales, et encourage les dynamiques de dialogue entre ces différents acteurs. Accroître les collaborations entre les acteurs locaux, français, européens et internationaux. L’ampleur de la crise et les réponses formulées par les pays de la région appellent la communauté internationale à accompagner leurs efforts. La mise en oeuvre de SAWA s’inscrit dans la continuité des engagements en don de l’État français depuis 2013 en faveur des pays de la région. Pour accroître les effets de levier, l’AFD cherchera autant que possible à développer son action avec les autres bailleurs, au premier rang desquels l’Union européenne.
pdf : 2.2 Mo
disponible aussi en : fr en