En appuyant l'aménagement forestier et le développement local dans le sud-ouest de la Centrafrique, ce projet entend doter les communes de cette région de moyens pour mettre en œuvre des investissements socio-économiques au bénéfice des populations locales et pour mener une gestion durable de la forêt.
Contexte

Le massif forestier du Sud-Ouest de la République centrafricaine – préfectures de la Lobaye, de la Mambéré-Kadei et de la Sangha-Mbaéré – constitue la principale forêt dense humide nationale (3,8 millions d'ha) et bénéficie, depuis plus de dix ans, d’un appui de la France dans la mise en œuvre de pratiques de gestion durable. Une Agence de gestion durable des ressources forestières (AGDRF) a été créée afin de soutenir l’administration et les opérateurs privés dans la poursuite de cette politique nationale. Cette gestion durable de la ressource forestière engendre des recettes fiscales importantes pour l’État mais aussi pour les communes sur lesquelles a lieu l’exploitation. Pourtant, les dépenses des communes sont bien inférieures aux montants des recettes fiscales disponibles, effectivement versées par les opérateurs forestiers. En effet, les communes n’ont aujourd’hui pas les capacités d’élaborer des plans de développement communaux et des budgets d’investissement, ni de recenser et hiérarchiser les besoins de leurs populations.

Descriptif

Le projet : apportera un appui méthodologique et technique aux communes afin de renforcer leurs capacités de maîtrise d'ouvrage et de gestion ; accompagnera l'identification et la planification participative des investissements locaux ; accompagnera et financera – à travers les Fonds communaux de développement (FCD) – des investissements sur les trois premières années afin d’assurer le financement de réalisations socio-économiques à même de générer et maintenir une dynamique de développement local (marchés, pistes, établissement socio-sanitaires et éducatifs, infrastructures productives, etc.) ; apportera également un appui technique à l’Agence autonome d’appui à la gestion durable des ressources forestières qui pourra suivre et appuyer la mise en œuvre des plans d’aménagement forestiers (gestion forestière mais aussi des volets social et biodiversité), et favoriser un pilotage amélioré du secteur ; permettra d’initier des projets pilotes contribuant au ralentissement de la dégradation des forêts de l’est du massif (Lobaye et Ombella-Poko), qui pourront être capitalisés et répliqués dans le cadre du processus national REDD+.

Impacts

Renforcement des capacités de gestion des communes pour un développement au bénéfice des populations locales ; Suivi environnemental accru du massif forestier du sud-ouest ; En termes de développement socio-économique, près de 200 000 personnes résidant dans les communes et villages accompagnés bénéficieront des impacts du projet (opportunités économiques, accès aux services essentiels et sociaux de base, etc.).

26/06/2015
Date de début du projet
30/06/2020
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Lobaye, Sangha-Mbaéré, Mambéré-Kadei
Localisation
Outils de financement
Les communes du Sud-Ouest de la RCA
Bénéficiaires