• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Guyane, Cayenne, école
Confrontée à une pression démographique exceptionnelle, la Guyane doit faire face à une augmentation continue de ses effectifs scolaires. En parallèle du plan d’urgence gouvernemental engagé suite au mouvement social du printemps 2017, l’AFD intensifie son action de longue date en faveur de l’éducation sur le territoire et participe à la nécessaire rénovation d’établissements délabrés.

La Guyane ne cesse de grandir. Cette région est le deuxième territoire français le plus jeune après Mayotte ; son taux de fécondité élevé (3,5 enfants par femme en 2012) induit une augmentation continue des effectifs scolaires, qui ont fortement progressé ces dix dernières années. Or, le nombre d’établissements est aujourd’hui insuffisant et l’accès à l’éducation n’est pas garanti pour tous. Dans ce contexte, l’AFD appuie les communes dans le financement de la construction de nouvelles écoles et la mise aux normes des établissements existants.

Bâtiment aux normes à Cayenne

À Cayenne, l’AFD a préfinancé des subventions nationales pour réhabiliter les locaux de l’école Zephir, dont les 300 élèves étaient accueillis dans des locaux préfabriqués depuis trois ans. Fortement dégradée, l’école a dû être réhabilitée afin d’assurer de bonnes conditions d’accueil pour les élèves. Dès septembre prochain, les enfants pourront retrouver leur établissement. 

Une école numérique et écologique

À Kourou, le groupe scolaire Maximilien Saba, construit en 1990, a fait l’objet d’un arrêté de péril en juin 2016. À la rentrée de septembre 2017, la commune a donc dû ouvrir dans l’urgence une école provisoire dans des préfabriqués, en attendant la reconstruction de l’ensemble du groupe scolaire en lieu et place de l’existant. Le préfinancement des subventions par l’AFD a permis au chantier de démarrer au premier semestre 2018 pour reconstruire les bâtiments. L’ouverture du nouveau groupe scolaire est prévue pour 2021. 

L’établissement sera entièrement tourné vers le numérique – une première en Guyane – et aura un impact positif sur l’environnement, grâce à l’utilisation de l’énergie solaire et de la ventilation naturelle, qui permettront de réduire la consommation énergétique. À Matoury, tout près de l’aéroport de Cayenne, l’AFD a accordé un prêt de 4 millions d’euros pour la construction d’une nouvelle école qui accueillera 360 élèves. Le chantier est en cours depuis juillet 2017. Autant de programmes ambitieux qui participent au renouveau de l’éducation sur le territoire guyanais.