La Facilité Adapt’Action lancée par l’Agence Française de Développement en mai 2017, matérialise aujourd’hui son démarrage concret par la signature d’accords avec la République de Maurice, l’Union des Comores, le Niger, et la Tunisie. Ces signatures démontrent la volonté de ces pays d’avancer dans la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) prises il y a deux ans dans le cadre de l’Accord de Paris.

Dotée de 30 millions d’euros sur 4 ans, la Facilité Adapt’Action a pour objectif d’accompagner 15 pays en développement particulièrement vulnérables aux impacts du changement climatique, dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le volet de l’adaptation au changement climatique. 

La facilité jouera un rôle d’effet de levier pour accélérer les investissements en matière d’adaptation au changement climatique. Elle cible plus particulièrement les pays d’Afrique, les Pays les Moins Avancés et des Petits Etats Insulaires en développement. Avec des activités d’assistance technique et de renforcement des capacités, la Facilité Adapt’Action apportera des appuis pour permettre aux pays d’avoir les capacités techniques et institutionnelles de construire des projets finançables et attirer des investissements pour le climat. 

La spécificité de l’outil Adapt’Action est son focus thématique sur l’adaptation au changement climatique pour lequel il existe aujourd’hui un déficit d’investissement. C’est pourtant la préoccupation première des pays les plus vulnérables compte tenu des conséquences économiques, sociales et environnementales majeures associées aux impacts du changement climatique sur ces territoires. Malgré les enjeux, un volume trop faible de projets contribuant à l’adaptation au changement climatique fait aujourd’hui l’objet de financements en comparaison avec les fonds disponibles au niveau international. Les activités soutenues par Adapt’Action doivent faire émerger des programmes climat structurants que financeront l’AFD et la finance climat internationale.

En 2016, le Groupe AFD a engagé près de 3,6 milliards d’euros de financements « climat » représentant 52% des financements de l’AFD dans les pays en développement. La nouvelle stratégie récemment adoptée prévoit de relever fortement les ambitions du Groupe avec un objectif de passer à 5 milliards d’euros de financements climat par an à horizon 2020 dont 1,2 Mds pour des projets contribuant à l’adaptation. Adapt’Action fait partie des outils qui permettront d’accompagner la croissance du portefeuille de projets contribuant à accompagner les pays partenaires sur des trajectoires de développement résilients aux effets attendus du changement climatique.

A propos de l’Expertise France 
L’agence Française de coopération technique internationale dispose de la maitrise d’ouvrage sur l’axe relatif au renforcement de la gouvernance climat des pays dans le cadre de la Facilité Adapt’Action.
L’agence assure la mise en œuvre d’importants programmes d’assistance technique dans les secteurs clés de l’aide au développement parmi lesquelles la lutte contre le dérèglement climatique et propose des offres de services intégrées en mobilisation des expertises pluridisciplinaires publiques et privées. Expertise France accompagne ainsi un certain nombre de pays et de collectivités locales partenaires dans le développement et la mise en œuvre de politiques sobres en carbone et résilientes aux changements climatiques, participant à la mise en œuvre de l’accord de Paris. http://www.expertisefrance.fr/