Sénégal, centre de formation, apprentissage, emploi
Brazzaville et Pointe-Noire abritent désormais deux nouveaux centres d’éducation, de formation et d’apprentissage (CEFA). Lancés officiellement le 9 novembre 2016, ces établissements offrent des formations qualifiantes aux jeunes Congolais. De quoi favoriser leur accès à l'emploi et contribuer au développement économique du pays. 

Haro sur le chômage

Les jeunes de Brazzaville et de Pointe-Noire peuvent respirer : avec deux centres d’éducation, de formation et d’apprentissage (CEFA) flambant neufs, les cursus qualifiants et les débouchés concrets sont à portée de main.

Car la jeunesse congolaise est durement frappée par les affres du chômage : malgré une croissance économique dynamique, 60 % des 15-25 ans sont sans emploi. Une situation prise très à cœur par le gouvernement, dont le Programme national de développement (PND) pour la période 2012-2016 a hissé la lutte contre le chômage et la réduction de la pauvreté au rang de priorités nationales.

Les deux CEFA ont vu le jour dans le cadre du projet d’appui à la refondation du système d’éducation et de formation (PARSEF), soutenu par l'AFD à hauteur de 6 millions d'euros (subvention). L'objectif : promouvoir le modèle de l’alternance et la formation professionnelle pour améliorer l'insertion des jeunes dans la vie économique et sociale. 

Sénégal, jeune homme, centre de formation, apprentissage, emploi

Des compétences pour coller aux besoins du marché

En octobre 2016, 180 jeunes ont fait leur rentrée dans les CEFA de Brazzaville et Pointe-Noire. Au programme, des formations dans les métiers du bâtiment et de la maintenance industrielle.

Et surtout, la promesse d'une entrée facilitée sur le marché de l'emploi : grâce à une gouvernance associant secteurs public et privé, des enseignements pratiques, un fort réseau d'entreprises partenaires et des périodes d’alternance, les apprenants auront toutes les clés en mains pour devenir des ouvriers qualifiés et acquérir les compétences correspondant aux besoins du tissu économique local.

Désormais, cinq CEFA sont répartis sur le territoire congolais, couvrant divers domaines professionnels. Un réseau qui devrait s'élargir dans les années à venir, grâce à l'engagement politique fort des autorités congolaises et au soutien des partenaires impliqués.  

Le lancement officiel des CEFA, qui a eu lieu le 9 novembre 2016, a réuni représentants du gouvernement, du corps diplomatique ainsi que des partenaires techniques, financiers et du secteur privé.