Un projet en faveur de la jeunesse de Diffa, région excentrée et fortement impactée par la crise sécuritaire liée aux activités de Boko-Haram. Afin de lutter contre le sentiment d’exclusion des jeunes et d’améliorer leurs perspectives, le projet favorisera cohésion sociale, création de revenus et insertion socio-professionnelle.
Contexte

Dans la région de Diffa, située près du lac Tchad et de la frontière nigériane, la population vit dans l’ombre de la secte Boko Haram : la situation sécuritaire est précaire et les mesures d’urgences prises par les autorités imposent des restrictions qui asphyxient les activités économiques de la région, notamment l’activité agricole.

On estime à 300 000 (soit 1/3 de la population locale) le nombre de personnes déplacées dans la zone. 30 % de la population a entre 15-35 ans, soit 170 000 jeunes qui pâtissent de ce contexte sécuritaire et économique alarmant : la frustration liée au manque d’opportunités économiques est palpable et la légitimité de l’État à agir en ressort fragilisée.

Descriptif

Le projet soutenu par l’AFD a pour but de lutter contre le sentiment d’exclusion des jeunes, de contribuer à l’amélioration de leurs conditions et de leurs perspectives de vie tout en renforçant la légitimité de l’action publique.

Objectifs : favoriser les dynamiques d’insertion sociales et économiques des jeunes au sein de leur communauté avec la mise en oeuvre d’actions à double temporalité :

  • activités à impact économique rapide permettant de générer de l’emploi et des revenus
  • activités socioéducatives, culturelles et sportives en faveur de l’épanouissement personnel et collectif
  • dispositifs de formation, de médiation et d’appui à l’insertion adaptés au contexte local.

Le projet vise aussi à renforcer les capacités de pilotage des institutions (nationale - HACP et régionale - CR) afin de renforcer la légitimité de l’État, la coordination des acteurs et le développement économique et social de la région.


Impacts

Le projet apporte une réponse opérationnelle à la crise et à la lutte contre les vulnérabilités dans la région de Diffa, fortement fragilisée par les incursions de Boko Haram.
 

07/02/2017
Date de début du projet
Outils de financement
République du Niger
Bénéficiaires