Au carrefour de l’Europe et de l’Afrique, le Royaume du Maroc bénéficie d’une situation stratégique. Engagé dans la voie de l’ouverture internationale et de l’intégration euro-méditerranéenne, il est le seul pays à bénéficier du « statut avancé » avec l’Union européenne. Le Maroc poursuit depuis une vingtaine d’années un processus de modernisation politique, économique et sociale, accéléré par le « Printemps arabe ». Après une croissance du PIB à 5 % en moyenne sur la décennie 2000-2010, l’économie marocaine a connu depuis lors un ralentissement. Malgré une amélioration de ses indicateurs sociaux, le Royaume doit faire face à de nombreux défis structurels : inégalités dans l’accès à l’emploi, enclavement du monde rural, ressources naturelles fragiles et limitées. Pour y répondre, il s’est doté d’ambitieux plans sectoriels.
pdf : 1.08 Mo
collection :
L'AFD et
disponible aussi en : fr en