Ce projet a pour ambition de dynamiser le fonctionnement du Fonds national d’appui à la formation professionnelle et de financer des formations au bénéfice des personnels d’entreprises de toutes les tailles.
Contexte

Comme dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne, le développement d’activités génératrices de revenus et d’emplois et le renforcement de la compétitivité de l’économie constituent des enjeux majeurs au Tchad. Sa population active est estimée à 5 millions de personnes. Le secteur formel n’absorbe que 5 % de la population active, dont près de la moitié relève de la fonction publique. Cette main-d’œuvre est majoritairement non qualifiée et se forme sur le tard. Les entreprises modernes peinent à trouver la main-d’œuvre dont elles ont besoin ; elles envoient à l’étranger les agents recrutés afin de compléter leur formation ou ont recours à de la main-d’œuvre étrangère. Selon les estimations, le taux de chômage se situerait à 34 % en milieu urbain et serait de l’ordre de 1,3 % en milieu rural. Le doublement de la population dans les vingt prochaines années et l’arrivée massive de jeunes sur le marché du travail rendront nécessaire la création de 1,7 million de nouveaux emplois d’ici 2020. Les enjeux d’une meilleure adéquation formation-emploi sont donc immenses dans un pays où les jeunes représentent une forte proportion de la population.

Descriptif

Le projet d’Appui à la formation professionnelle pour l’amélioration de la compétitivité des entreprises tchadiennes (AFPACET) permettra : Le renforcement des capacités du Fonds national d’appui à la formation professionnelle (FONAP) Le développement d’unités d’appui à la formation (UAF) au sein des organisations professionnelles d’employeurs de plusieurs secteurs (bâtiment et travaux publics, artisanat, élevage…) La mise à niveau de centres de formation professionnelle partenaires du projet Le FONAP, maître d’ouvrage du projet, sera assisté par un opérateur extérieur, qui jouera un rôle d’assistant à la maîtrise d’ouvrage (AMO), recruté par appel d’offres international. L’AMO mobilisera toute l’expertise nécessaire à la mise en œuvre du projet et prendra plusieurs formes complémentaires : un assistant technique permanent placé auprès du FONAP, secondé par des experts spécialisés selon le thème à traiter, mobilisés en fonction des actions à lancer, pour des missions de courte durée.

Impacts

Les différents impacts attendus sont les suivants : Optimisation de l’utilisation de la taxe sur la formation professionnelle versée par les entreprises Meilleure employabilité des populations formées Amélioration de la compétitivité des entreprises bénéficiaires des formations et des perfectionnements organisés avec l’appui du projet

15/01/2014
Date de début du projet
30/06/2020
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
Secteurs
N’Djamena
Localisation
Outils de financement
FONAP
Bénéficiaires