Le secteur de la microfinance à Madagascar présente la particularité d‘offrir des modèles différents (mutualistes, non mutualistes) avec plusieurs modes d‘intervention (crédit individuel, crédit solidaire, épargne préalable ou non) et un taux de pénétration encore faible mais en croissance rapide. L’objet de cette évaluation est d‘apprécier la réponse qu’apporte la microfinance aux besoins de financement rural et agricole et de dresser un diagnostic des modes de gouvernance des institutions qui mettent en place ces programmes, permettant de s‘assurer de la viabilité et de la pérennité de l’institution.
pdf : 881.49 Ko
auteur(s) :
Alain RIES
Grégoire CHAUVIERE LE DRIAN
collection :
Évaluations ex-post
issn :
1962-9761
pages :
56
numéro :
13
disponible aussi en : fr