Entretien dans les parcelles de rizipisciculture, Madagascar ©  Cyril le Tourneur d'Ison pour l'AFD
L’AFD finance un nouveau programme pour soutenir l’agriculture malgache, pilier de l’économie nationale. Son objectif : améliorer les revenus de 150 000 agriculteurs par la promotion d’une agriculture durable.

Concilier production agricole et respect de l’environnement

Dans les pays en développement, beaucoup d’agriculteurs vivent dans la pauvreté. Tout l’enjeu consiste à inverser la situation. Comment ? À l’AFD, nous privilégions des pratiques agricoles qui respectent l’environnement et améliorent les rendements et la qualité de la production.

C’est tout le sens du projet d’amélioration de la productivité agricole à Madagascar (PAPAM). Nous mobilisons 7 millions d’euros sur quatre ans pour promouvoir une agriculture durable sur l’île.

Nos équipes sont engagées au côté de nos partenaires malgaches pour :

  • intégrer des pratiques qui préservent l’eau et les sols ;
  • réhabiliter les systèmes d’irrigation des exploitations ;
  • développer les services et conseils auprès de l’ensemble des acteurs de la filière ;
  • améliorer les politiques publiques agricoles. 

Renforcer les initiatives en cours

L’AFD intervient en faveur de la filière agricole malgache depuis un certain nombre d’années. Nous avons ainsi mis en place un dispositif qui a déjà bénéficié à près de 50 000 agriculteurs. Ce nouveau projet vient renforcer notre action sur le terrain.

Officiellement lancé à Antsirabe, au centre de l’île, il se concentre sur les régions du Vakinankaratra et Alaotra Mangora, ainsi que Vatovavy Fitovinany et Atsimo Atsinanana.

Rappelons que le secteur agricole malgache représente 38 % du PIB du pays.