Situé à la frontière entre la zone sahélo saharienne et l’Afrique de l’Ouest, le Mali est un pays enclavé comptant près de 16 millions d’habitants en 2014. Avec un territoire majoritairement aride caractérisé par une faible densité de population en particulier dans sa partie nord, le pays possède une économie peu diversifiée, vulnérable aux chocs exogènes et aux aléas climatiques.

Si l’économie du pays était en expansion entre 2001 et 2010, la crise sécuritaire et politique de 2012 a eu une grave incidence économique, le PIB enregistrant un recul de 1,2 % sur cette même année. Suite à la crise, les indicateurs sociaux du Mali se sont également détériorés. En 2014, le pays était ainsi classé au 176e rang sur 187 pays selon l’Indice de Développement Humain, avec un taux de pauvreté atteignant les 46,1 % de la population à la fin 2012.

Depuis 2013, le Mali s’est néanmoins engagé sur la voie de la relance du fait de l’amélioration du climat politique et sécuritaire, du redémarrage des activités économiques et de la reprise de l’aide internationale. Cette dynamique de redressement place le pays face à des enjeux de taille : consolider les progrès réalisés sur le plan politique et sécuritaire, renforcer les fondamentaux économiques pour accélérer la croissance et la création d’emplois et réduire la pauvreté en améliorant le système de délivrance des services à la population.

Depuis la reprise de ses activités en février 2013 (après une année de suspension suite au coup de d’État de mars 2012), l’AFD, en collaboration étroite avec les autres bailleurs de fonds présents au Mali, soutient les efforts du gouvernement malien pour relever les défis du développement, tant dans l’urgence que sur le long terme.
pdf : 928.17 Ko
collection :
L'AFD et
disponible aussi en : fr