• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
éoliennes, énergie renouvelable, Nouvelle-Calédonie
Philippe Renault, directeur régional de l’AFD en Nouvelle-Calédonie, a communiqué le 14 juin 2018 les chiffres clés de l’activité 2017 de l'agence de Nouméa. Dans le cadre de sa stratégie d’intervention 2015-2018, celle-ci continue d’apporter son soutien aux acteurs calédoniens pour répondre aux grands enjeux du territoire.

2017 a été globalement une année marquée par une activité économique ralentie, une atonie des recettes des collectivités et trois usines de nickel à la recherche d’une meilleure rentabilité avec des cours toujours relativement bas.

Dans ce contexte, l’agence de Nouméa a engagé 27,5 milliards XPF de nouveaux financements (28,4 milliards XPF en incluant la coopération régionale), dont un niveau inégalé de 10,1 milliards XPF de financements à impact positif pour le climat représentant 37 % de ses engagements. Ce haut niveau d’activité confirme le rôle important de l’AFD dans le financement du développement du territoire et des institutions régionales. Les engagements 2017 ont concerné à 50 % les collectivités locales et à 50 % les entreprises publiques et privées. 

L’AFD a ainsi poursuivi ses efforts pour atteindre ses quatre objectifs prioritaires :

Au-delà de ses financements, l’AFD poursuit ses actions d’appui conseil et de production de connaissances avec : 


 

Les chiffres clés 2017
  • 27,5 milliards XPF d’engagements nouveaux, dont 10,1 milliards XPF de financements à impact positif pour le climat : 13,8 milliards XPF pour les collectivités locales en Nouvelle-Calédonie ; 13,7 milliards XPF en faveur d’entreprises publiques ou privées ; mise en service de deux centrales photovoltaïques QUADRAN financées en 2016 : la plus grande centrale solaire de Nouvelle-Calédonie sur Boulouparis et la première centrale en terre coutumière sur Témala.
  • 154,5 milliards XPF d’encours total dont 43 % en faveur des collectivités locales, 39 % au profit des établissements publics et des SEM et 18 % en faveur d’entreprises privées et banques.
  • Fort engagement 2017 en faveur de la coopération régionale avec 978 millions XPF de subventions