Équateur

Pays parmi les plus dynamiques d'Amérique latine jusqu’en 2014, l’Équateur voit aujourd'hui ses avancées menacées par la chute du prix du pétrole et le cours du dollar US. Les défis sont nombreux, notamment dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’éducation. Une fragilité accentuée par le séisme de 2016... L’AFD est intervenue pour répondre à l’urgence post-séisme et y promeut une croissance verte et solidaire.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Vue panoramique, volcans, montagnes, Equateur
L’AFD et l’Équateur : promouvoir une croissante verte et solidaire
Vue panoramique, volcans, montagnes, Equateur

Renforcer l’accès à l’eau et à l’assainissement

projet eau, Equateur, camion, nature

Renforcer l’accès à l’eau et à l’assainissement

Si l’Équateur ne manque pas d’eau, les inégalités d’accès à la ressource sont préoccupantes : dans les zones rurales, qui concentrent 40 % de la population, seuls 39 % des habitants ont accès à l’eau potable (contre 87 % en ville). L’eau est soumise à de fortes pressions (croissance démographique, urbanisation, industrie), mal gérée et mal distribuée. Pour réparer l’« injustice hydrique », le gouvernement a inscrit le « droit à l’eau » dans la Constitution de 2008. 

Afin de garantir un accès à la ressource au plus grand nombre et d’améliorer les services d’assainissement, l’AFD accompagne le pays à travers plusieurs actions :

Garantir à tous une éducation de qualité

projet eau, Equateur, camion, nature

Garantir à tous une éducation de qualité

L’État équatorien a fait de l’amélioration du système éducatif national une priorité. La réforme de l’éducation vise ainsi à étendre l’accès, l’assiduité et la réussite des élèves, améliorer la formation des enseignants et mieux prendre en compte les besoins éducatifs spéciaux. 

Pour contribuer à atteindre ces objectifs, l’AFD soutient le programme Escuelas del Milenio qui comprend la construction et la rénovation de complexes scolaires pouvant accueillir des élèves de la maternelle jusqu’au baccalauréat, sur un même site doté de tous les équipements nécessaires. À travers ce projet signé en 2017, l’AFD cible principalement la réhabilitation ou la reconstruction de bâtiments existants en respectant des normes de qualité, souvent dans des zones rurales et reculées.  

Ces nouveaux établissements sont les garants d’une éducation publique de qualité : une attention particulière est en effet portée à la formation des enseignants, des équipes pédagogiques mais aussi à l’élaboration des supports éducatifs. Sans oublier un axe novateur : la valorisation de la culture amérindienne.

Reconstruire après le séisme

projet eau, Equateur, camion, nature

Reconstruire après le séisme

Le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a touché les provinces Manabi et d’Esmeraldas le 16 avril 2016 a eu des conséquences sociales et économiques majeures sur le territoire : 671 personnes disparues, près de 35 000 personnes privées de logement, environ 3 milliards de dollars de dégâts. Plus de 1000 infrastructures publiques ont été touchées (centre de santé et écoles), de nombreux Équatoriens ont perdu leur emploi et tous n’ont pas encore été relogés. À la suite de la requête officielle du gouvernement équatorien, l’AFD a mis en place une réponse aux conséquences du séisme à travers deux prêts :  

  • 65 millions de dollars rétrocédés à la Corporacion Financiera Nacional (CFN), première banque publique du pays. Ce prêt a pour but de soutenir la reconstruction de logements dans les zones de Manabí et d’Esmeraldas et la réhabilitation des activités productives, notamment dans les secteurs crevettier, de la pêche, du tourisme, de l’industrie et de l’agriculture.
  • Un financement de 35 millions de dollars rétrocédé à la Corporacion Nacional de Finanzas Populares y Solidarias (CONAFIPS). Les fonds vont contribuer à financer la demande de crédits via des coopératives locales. Ils seront destinés à la reconstruction ou réhabilitation de logements sociaux détruits ou affectés par le séisme dans les zones de Manabí, Los Rios, Santa Helena, Santo Domingo de los Tsáchiles, Las Guayas et d’Esmeraldas. 
     

Développer une énergie plus fiable et plus verte

projet eau, Equateur, camion, nature

Développer une énergie plus fiable et plus verte

Le gouvernement équatorien s’est engagé dans une politique volontariste de transformation du secteur énergétique. L’ambition : modifier la matrice énergétique en augmentant la part des énergies renouvelables dans le mix national via la construction de centrales hydroélectriques, utiliser l’électricité en substitution au gaz pour la consommation domestique et développer le réseau de transport et de distribution pour réduire les pertes techniques.

Pour appuyer la stratégie nationale, l’AFD a accordé le 30 juillet 2015 un prêt à l’État équatorien d’un montant de 100 millions de dollars. L'objectif : soutenir la croissance équatorienne par la promotion d'un système de distribution d'énergie plus fiable et plus efficace. Le financement permettra de renforcer les réseaux de distribution électriques et de mettre en œuvre le Programa de Cocción Eficiente. Ce programme vise à remplacer les cuisinières à gaz par des cuisinières électriques à induction à faible consommation, afin de diminuer l’utilisation d’énergies non-renouvelables importées tout en favorisant la consommation d’énergie produite au niveau national.

Favoriser un développement urbain durable

projet eau, Equateur, camion, nature

Favoriser un développement urbain durable

Guayaquil, capitale de la province de Guayas, est la ville la plus peuplée d’Équateur avec 2,3 millions d’habitants, selon le recensement 2010. En 2017, l’AFD a accordé un prêt de 114 millions de dollars à la municipalité de Guayaquil afin de mettre en place un projet de téléphérique urbain, un mode de transport sobre en carbone.
L’objectif : contribuer au développement urbain durable de la région métropolitaine de Guayaquil, en désenclavant la municipalité de Durán grâce à ce téléphérique qui permettra de franchir l’obstacle naturel que constitue le fleuve Guayas. À la clé pour les habitants de Durán, un accès facilité aux emplois et services du centre-ville.

Soutenir l’action de la société civile

projet eau, Equateur, camion, nature

Soutenir l’action de la société civile

L’AFD soutient l’action d’ONG dans les domaines de l’agriculture et de la sécurité alimentaire (Agronomes et Vétérinaires sans Frontières), des droits de l’homme (le programme Enfance sans barreaux avec le BICE) et de l’insertion économique (Groupe Développement – Acting For Life). 

À la suite du tremblement de terre, l’AFD a lancé un appel à projets afin de répondre à l’urgence. Nous soutenons ainsi de nouvelles initiatives d'ONG : 

  • Le projet REACTIV de l’ONG Acting For Life, qui a pour but de redynamiser l’économie locale après le séisme.
  • Un projet d’appui aux petits producteurs de cacao bio et équitable mené par l’ONG Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières.
2015
Début des activités en Équateur
560
millions d'euros engagés sur la période 2015-2017
11
projets

Situé entre la Colombie et le Pérou, bordé par le Pacifique, l’Équateur a été l’un des pays les plus dynamiques d’Amérique latine jusqu’en 2014, avec une croissance soutenue grâce notamment aux investissements publics, eux-mêmes financés par les recettes pétrolières. Grâce à la dollarisation de son économie en 2000, le pays a réussi sa stabilisation macroéconomique et a engagé sa transformation structurelle, marquée par une action publique dynamique tant dans le secteur des infrastructures - en particulier énergétiques pour réduire sa dépendance au pétrole - que dans les secteurs social, de l’éducation et de la santé.

Néanmoins, ces progrès sont aujourd’hui menacés par la réduction des prix du pétrole et le cours du dollar US. Le puissant séisme d’avril 2016 a également aggravé la situation du pays. Le pays est confronté à des défis majeurs, notamment dans les secteurs de l’eau et l’assainissement, l’éducation, l’agriculture, l’égalité femmes-hommes, ou pour lutter contre le changement climatique. 

Doté d’un patrimoine naturel exceptionnel, l’Équateur est l’un des hotspots de biodiversité de la planète. Une richesse à préserver : la Constitution de 2008 accorde ainsi des droits à la nature à travers le concept du « buen vivir » (« bien vivre »), met l’accent sur des choix de développement en harmonie avec l’environnement, sur la participation citoyenne et sur la répartition équitable des richesses.

Présente depuis 2015 en Équateur, l’AFD a engagé 560 millions de dollars à travers sept prêts à des entités publiques dans les secteurs de l’eau et l’assainissement, l’énergie, la reconstruction post-séisme, l’éducation et le transport. Elle a également mobilisé 10 millions d’euros sous la forme de subventions LAIF de l’Union européenne. Elle est également intervenue, de manière exceptionnelle, après le tremblement de terre de 2016 pour répondre à l’urgence. 
 

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher
  • Climat
  • Consommation et production durables
  • Eau et assainissement
  • Emploi et prospérité partagée
  • Pauvreté
  • Éducation
  • Énergie

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher
  • Prêt
  • Prêt non concessionnel non souverain
  • Prêt non concessionnel souverain

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Téléchargement

Document de recherche

Pour une approche sociétale et politique du développement

Comment analyser les pratiques de « développement », et les conflits qu’elles suscitent en adoptant une démarche qui tienne compte des caractéristiques propres de chaque société (systè...
Sep 2008
Publication institutionnelle

Profil Genre : Amérique Latine et Caraïbes

Les « Profils Genre Pays » ont pour objectif d’appuyer les équipes (siège et agences) à développer un dialogue et faciliter la mise en réseau avec nos partenaires dans ...
Dec 2016