Gabon

Deuxième puissance économique d’Afrique équatoriale, le Gabon dispose de sérieux atouts : vastes ressources forestières, terres arables et biodiversité exceptionnelle. Mais le pays doit relever le défi des inégalités, développer ses infrastructures et renforcer l’accès de tous à la santé et à l’éducation. L’AFD l'accompagne sur la voie de l’émergence.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Transgabonais, train, femme, Gabon, transport
L’AFD et le Gabon : permettre l’accès de tous aux services de base et protéger les ressources naturelles
nature, hangars, Gabon, Sonier Issembé

Faciliter l’accès de tous à l’éducation

éducation, classe, jeunes filles, Gabon

Faciliter l’accès de tous à l’éducation

Les caractéristiques du Gabon dans le secteur de l’éducation sont en décalage par rapport aux pays ayant le même niveau de revenus : 44,4 % des plus de 25 ans seulement avaient suivi un enseignement secondaire en 2010 et l’indice de satisfaction de la qualité de l’éducation était de 46,5 % en 2011. Le système éducatif public cumule les défis : nombre de classes insuffisant, classes en sureffectifs, manque d’enseignants, diminution du temps théorique d’apprentissage... Dans ce contexte marqué par des années de sous-investissement et d’exode rural, le gouvernement gabonais a identifié deux priorités : le développement du capital humain et le rattrapage des besoins en infrastructures scolaires.

Pour atteindre ces objectifs, l’AFD accompagne le ministère de l’Éducation avec le Programme d’investissements dans le secteur de l’éducation – PISE, qui vise à :

  • Réduire le déficit en infrastructures scolaires par la construction de 500 nouvelles salles de classe (primaires et collèges), à Libreville et Port-Gentil, qui accueilleront 25 000 élèves environ. 
  • Contribuer à la qualité de l’offre éducative et de la vie scolaire en appuyant le ministère dans la prise en charge de l’amélioration des conditions de scolarisation et d’apprentissage des élèves.

Relancer le secteur agricole

agriculture, plantation, Gabon

Relancer le secteur agricole

L’économie gabonaise se distingue par sa dépendance agricole vis-à-vis de l’extérieur. Face à une production nationale insuffisante pour la demande locale, les importations alimentaires ont fortement progressé pour répondre aux besoins croissants de la population. 

Le Gabon a pourtant de sérieux atouts à faire valoir : 3,5 millions d’hectares de terres arables non exploitées, une main d’œuvre abondante et compétente, des conditions climatiques favorables et un marché intérieur porteur. 

Afin de réduire sa dépendance aux importations, diversifier une économie largement soutenue par le pétrole, multiplier les emplois et redynamiser les zones rurales, les autorités gabonaises ont fait du secteur agricole une priorité nationale.

L’AFD soutient depuis plus de 20 ans cette stratégie à travers l’appui à la création de l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD) et le financement des activités de cette structure. Dans le cadre du dernier projet (PRODIAG), 1034 exploitations ont été aménagées à travers tout le pays, 3000 personnes formées à des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et plus de 8000 tonnes de denrées agricoles produites, générant plus de 3,5 milliards de francs CFA de revenus en 2016.

Concilier protection de la biodiversité et exploitation raisonnée

exploitation, forêts, pile de bois, Gabon

Concilier protection de la biodiversité et exploitation raisonnée

Considéré comme l’un des pôles mondiaux de la biodiversité et riche d’une forêt que l’on qualifie de second poumon du monde après l’Amazonie, le Gabon s’est fortement engagé dans la conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles. 

Cela s’est notamment traduit par le classement de 13 parcs nationaux en août 2002, couvrant près de 3 millions d’hectares soit 11 % du territoire géré par l’Agence nationale des parcs nationaux. L’État gabonais entend également réglementer l’industrie du bois et garantir l’exploitation durable des ressources forestières, le secteur forestier jouant un rôle essentiel dans l’économie gabonaise. 

C’est dans ce cadre que l’AFD contribue à la préservation des écosystèmes forestiers et à leur exploitation raisonnée. Ces projets ont permis de contribuer à la conservation et à la valorisation des parcs nationaux en périphérie de Libreville mais également, à l’échelle du pays, à l’amélioration du contrôle de l’aménagement forestier et à l’accompagnement de la filière forêt/bois pour faciliter sa mutation.

Rendre la santé accessible à tous, partout

médecins, homme, femme, santé, Gabon

Rendre la santé accessible à tous, partout

Le secteur de la santé au Gabon dispose de moyens significatifs en comparaison des pays voisins. Mais la part du budget consenti au secteur reste faible, les infrastructures et les personnels médicaux sont insuffisants et il existe une grande disparité entre les territoires. 

Dans ce contexte, le gouvernement gabonais s’est engagé à garantir un système de santé permettant de lever les obstacles institutionnels et géographiques et d’améliorer l’efficacité des pratiques de soins, pour un meilleur accès des populations aux services de santé. 

L’AFD intervient depuis 2010 pour atteindre cet objectif :

  • Un premier projet a permis la réhabilitation de centres médicaux de Libreville (Okala, London, Lapeyrie) et du nord du pays, et l’apport de matériels de santé. 
  • Un second projet, en cours, vise le renforcement de l’offre de soins. Comment ? En réhabilitant 27 centres médicaux dans 4 provinces (Woleu-Ntem, Ogooué Ivindo, Haut Ogooué, Ngounié), en construisant des logements pour le personnel de santé et en fournissant des équipements conformes aux standards nationaux. Le projet entend également améliorer la qualité des prestations de soins grâce à un programme de développement et d’optimisation des ressources humaines en santé (appui à la planification et à la gestion des services RH du ministère de la Santé, formation continue).
     

Favoriser la cohésion du territoire avec le Transgabonais

conducteur, train, transport, Transgabonais, Gabon

Favoriser la cohésion du territoire avec le Transgabonais

Long de 648 km, le Transgabonais, unique chemin de fer du Gabon, joue un rôle essentiel dans le développement économique et social du pays. Il achemine passagers, minerais, bois et marchandises à travers la forêt équatoriale, de Franceville à Libreville. Depuis la mise en service en 1986 du dernier tronçon reliant Franceville, le Transgabonais n’avait plus connu de travaux majeurs : l’infrastructure et le matériel vieillissaient.

Face à ce constat, la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG) a lancé un plan de remise à niveau de la voie ferrée, sur plusieurs années, faisant intervenir différents acteurs dont le groupe AFD. Le projet prévoit notamment la construction de logements pour les employés de la SETRAG, d'écoles, de dispensaires et un appui au centre de formation de Franceville.

Les travaux doivent bénéficier non seulement aux usagers mais aussi aux employés du chemin de fer et aux populations qui vivent le long de la voie.

800
millions d'euros engagés sur la période 2010-2017

Pays d’Afrique équatoriale, situé sur le golfe de Guinée, le Gabon est peuplé de 1,8 million d’habitants et dispose d’un PIB par tête parmi les plus élevés d’Afrique subsaharienne. C’est la deuxième puissance économique de la région.

Surnommé « second poumon du monde » après l’Amazonie, le pays dispose de vastes ressources forestières et bénéficie également de terres arables et de conditions climatiques favorables à l’agriculture.

Il se distingue néanmoins par des caractéristiques socio-économiques atypiques pour un pays de cette tranche de revenu : 21 % de la population vit sous le seuil de pauvreté et les inégalités de revenu perdurent. La situation sur le marché du travail est également préoccupante : le taux de chômage est de 28 %, notamment chez les jeunes actifs (près de 37%). Quant au modèle de croissance gabonais, il est fragile et insuffisamment diversifié : la croissance de l’économie et le niveau d’investissement public sont très largement dépendants de la bonne tenue des cours du pétrole. Le pays enregistre également un retard significatif dans le développement des infrastructures (transports, assainissement) et dans les services socio-éducatifs (santé, éducation).

La politique de développement du pays est contenue dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) élaboré en 2009. Ce plan définit les orientations devant faire du Gabon un pays émergent en 2025. L’AFD accompagne la mise en œuvre du PSGE et a engagé près de 800 millions d’euros entre 2010 et 2017.

Carte des projets
Cette carte est uniquement utilisée à titre d’illustration et n'engage pas la responsabilité du groupe AFD
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher
  • Climat
  • Eau et assainissement
  • Emploi et prospérité partagée
  • Faim et alimentation
  • Forêts et biodiversité
  • Infrastructures
  • Inégalités
  • Partenariats mondiaux
  • Villes durables
  • Énergie

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher
  • Accord de conversion de dette
  • Prêt
  • Prêt concessionnel non souverain
  • Prêt concessionnel souverain
  • Subvention

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Téléchargement

Document de recherche

La diversification des exportations en zone franc

Nombre d‘études sur la diversification des exportations sujet sont essentiellement consacrées aux pays industrialisés ou émergents, un fait regrettable compte tenu de la vulnérabilité à laquelle les ...
Apr 2012
Document de recherche

Accès à l’électricité en Afrique subsaharienne : retours d‘expérience et approches innovantes

Cette étude a été réalisée dans l’objectif de développer de nouvelles approches et une capitalisation méthodologique sur la thématique de l’accès pour ...
Apr 2012
Document de recherche

Impacts de la crise en Afrique subsaharienne

Bien que moins intégrée à l’économie mondiale, l’Afrique subsaharienne n‘a pourtant pas été épargnée par la crise mondiale. L’analyse empirique des impacts de la ...
Jul 2011
Document de recherche

Mesure et évolutions récentes de l’intégration commerciale en zone franc

S‘inspirant des expériences des pays industrialisés, de nombreux pays en développement ont adopté des politiques d‘intégration commerciale. Leur impact sur la croissance des échanges ...
Nov 2010
Publication institutionnelle

Profil Genre : Afrique

Les « Profils Genre Pays » ont pour objectif d’appuyer les équipes (siège et agences) à développer un dialogue et faciliter la mise en réseau avec nos partenaires dans ...
Dec 2016