• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
image générique
Pour répondre au besoin d'énergie de la Namibie et soutenir la diversification de ses sources d’énergie, notamment par les énergies renouvelables, l’AFD finance le projet d’interconnexion avec la Zambie.
Contexte

Importatrice nette d’électricité, la Namibie doit faire face à différents enjeux. D’une part, le développement des activités minières engendre une augmentation de la demande d’électricité, et d’autre part, le rachat extrêmement coûteux d’électricité à ESKOM (Afrique du Sud) fait de la recherche de sources alternatives d’approvisionnement une priorité pour ce pays et s’inscrit dans le cadre d’une stratégie régionale. NamPower, l’opérateur national d’électricité, détenu à 100 % par l’État namibien a établi un programme d’investissements ambitieux, qui prévoit une diversification de la production d’électricité et la réduction de son coût.

Ce programme vise à renforcer l’entreprise namibienne qui développe sa stratégie en matière de production d’électricité, notamment à base d’énergies renouvelables. L’AFD est partenaire de NamPower pour le projet « Caprivi Link », projet d’interconnexion avec la Zambie, mis en service en juin 2010 et dont l’inauguration a eu lieu en novembre 2010, en présence du Président namibien et de trois chefs d’Etats voisins.

Descriptif

Le projet Caprivi Link est constitué de deux phases. La première phase comprend la construction d’une ligne en courant continu de haute tension (HVDC) d’une capacité maximale de 300 MW, d’une tension d’exploitation de 350 kV et d’une longueur de 951 km, ainsi que la réalisation des stations de convertisseurs en Zambie (Katima Mulilo) et en Namibie (Gerus). La seconde phase du projet comprend la mise à niveau des stations de conversion de Zambezi et Gerus mais aussi la prolongation sur la portion Auas et Gerus (285 km) de la ligne de transmission courant alternatif (AC) de 400 kV et les extensions associées des stations d’Auas et de Gerus. Cette phase ne sera réalisée que si nécessaire. Elle permettrait la transmission d’une capacité maximale de 600 MW.

Impacts

Le projet Caprivi Link a essentiellement un impact économique, permettant la stabilisation du réseau namibien en l’intégrant mieux au réseau régional et plus particulièrement à la Zambie, évitant ainsi les coupures électriques qui sont un frein considérable à la croissance économique de la région.

18/12/2008
Date de début du projet
Secteurs
Namibie
Localisation
Outils de financement
375 000 000
ZAR soit
29 000 000
Euros
Montant du financement
Nampower
Bénéficiaires