Avec l'objectif d’un enseignement fondamental de qualité, la réforme du collège et appuyer la formation initiale des instituteurs dans les Écoles normales d'instituteurs au Togo.
Contexte

Au cours de l’année 2013, le gouvernement du Togo a actualisé son Plan sectoriel de l’éducation couvrant la période 2014-2025. Conformément aux engagements pris par le Togo en faveur de l’Éducation pour tous, le Plan prévoit prioritairement de « développer un enseignement fondamental de qualité (prenant en compte le primaire et le premier cycle du secondaire) avec pour objectif prioritaire l’atteinte de la scolarisation primaire universelle en 2022 ». En outre, le secteur de l'éducation constitue un des principaux axes stratégiques de la Stratégie accélérée de croissance et de promotion de l’emploi. Ce projet consolide les acquis des précédentes interventions soutenues par la France en faveur de l’éducation, et notamment le projet Éducation pour tous au Togo, financé sur la période 2009 - 2013 et aujourd’hui achevé.

Descriptif

Le projet entend contribuer à la mise en œuvre des orientations du Plan sectoriel de l’éducation et vise à poursuivre l’appui au plan de relance de la formation initiale des instituteurs et contribuer à la mise en œuvre de la réforme des collèges dans une perspective d’enseignement fondamental de qualité. Le projet s’articule autour de 3 composantes: Renforcement des Écoles normales d’instituteurs (ENI). Le projet renforcera la structuration des six écoles normales du pays, et appuiera la conception et le déploiement d’un projet pédagogique de formation des élèves maîtres répondant aux besoins du système éducatif. Il s’agira d’une part de renforcer le pilotage, la gestion et la gouvernance des ENI et d’autre part d’améliorer la qualité de la formation initiale en organisant et structurant les réseaux d’écoles accueillant les élèves-maîtres stagiaires et en mettant l’accent sur les méthodes de pédagogie active Réforme et développement des collèges pour améliorer l’accès et la parité, la qualité et l’efficience. Il s’agira notamment : - de déployer un collège de proximité dans les zones rurales en mobilisant les communautés dans deux régions prioritaires (Maritime et Plateaux) et mettant l’accent sur la scolarisation des jeunes filles. - d’améliorer la qualité de l’enseignement dans les collèges en révisant le dispositif de formation initiale des professeurs, initiant un programme de formation continue axé sur la maîtrise de l’enseignement pluridisciplinaire, renforçant l’encadrement de proximité des établissements. - de promouvoir une réforme de la gouvernance des collèges pour améliorer l’efficacité de la gestion des établissements et le pilotage du sous-secteur. Fourniture d’expertises et renforcement de capacités. Il s’agit de fournir une assistance en appui aux composantes techniques.

Impacts

La mise en œuvre de ce projet devra, entre autres, aboutir à la refonte des textes réglementaires portant organisation des collèges et à la sensibilisation de l’ensemble des 300 communautés des régions Maritime et des Plateaux. Parmi les principaux impacts, il convient de citer : la formation et le recrutement de 4 000 jeunes instituteurs la formation continue de près de 4 500 professeurs de collège la construction et équipement de 30 collèges de proximité dans les zones rurales

18/03/2014
Date de début du projet
31/12/2018
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Secteurs
Atakpamé
Localisation
Outils de financement
8 000 000
EUR
montant du programme
Ministère des Enseignements primaire et secondaire
Bénéficiaires