afd, logo
Présenté lors du Comité des États étrangers de l’AFD du 22 novembre 2017, ce projet sera débattu, sur décision des administrateurs, lors du prochain Conseil d’administration de l’AFD. 

L’AFD souhaite rappeler qu’il s’agit d’un projet d’efficacité énergétique qui concerne la récupération de chaleur perdue d’une centrale de cogénération construite il y a plusieurs années. Ce projet a pour but de récupérer la chaleur perdue et d’accroitre la production d’énergie sans augmenter la consommation de charbon, répondant à un besoin immédiat des populations locales. Il ne s’agit donc ni du financement d’une centrale à charbon, ni d’une centrale de cogénération comme on a pu le lire
 
Le projet se traduira par une diminution nette des émissions de gaz à effet de serre, et présente donc un impact positif en matière de lutte contre le changement climatique. Il permettra en effet d’économiser 62 000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 30 000 voitures, et aura aussi pour effet de fermer plusieurs centrales à charbon polluantes et peu performantes dans la ville de Shihezi.
 
Pour mémoire, les investissements d’efficacité énergétique et ceux liés au secteur de la distribution de chaleur sont reconnus comme étant des instruments essentiels dans la lutte contre le changement climatique. Dans les scenarii de long terme élaborés par l’Agence Internationale de l’Énergie, l’efficacité énergétique représente en effet près de 50 % des réductions des émissions de gaz à effet de serre.