Le 1er avril 1997, le ministère français de l’Écologie et du Développement durable (MEDD) présentait au comité de pilotage du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), qui l’a accepté, un Projet d‘efficacité énergétique dans la construction (PEEC) au Liban pour un montant de 868 959,40 €. Ce projet consistait, à titre de démonstration, à mettre au point et en application des améliorations de conception énergétique pour l’enveloppe et les équipements de certains bâtiments neufs, à y effectuer des mesures puis, sur cette base, à développer au niveau national un programme d‘accompagnement, visant la diffusion de meilleures pratiques pour l’efficacité énergétique dans la construction...
pdf : 5.64 Mo
auteur(s) :
Alain RIES
collection :
Évaluations ex-post
pages :
44
numéro :
6
disponible aussi en : fr