La très forte croissance démographique et l'insécurité régionale multiforme rendent le Niger particulièrement vulnérable. Il est donc urgent d’investir à grande échelle dans l'agriculture pour augmenter les perspectives d’avenir des millions de jeunes nigériens en leur offrant des opportunités économiques.
Contexte

Pays sahélien fortement pénalisé par son enclavement et des conditions agro-climatiques difficiles, le Niger figure parmi les pays les plus pauvres du monde avec un revenu par habitant de 390 dollars et un indice de développement humain qui le place en 2016 en avant-dernière position sur 188 pays. C'est le reflet d’une situation sociale préoccupante. L’économie du Niger est dominée par le secteur rural qui contribue pour environ 40 % au PIB et fournit 44 % des recettes d’exportation. L’agriculture et l’élevage, principales composantes de ce secteur, emploient plus de 85 % de la population active. Malheureusement, la situation de l’insécurité alimentaire chronique affecte souvent le pays et entame les moyens d’existence des populations nigériennes. Chaque année, entre 15 à 20 % de ces populations (2 à 3 millions de personnes) se trouvent en insécurité alimentaire, même en année de production agricole excédentaire.

Descriptif

Le projet a pour but de sécuriser et d'améliorer les conditions de production, de développer des activités rurales autour des marchés de collecte et de regroupement et de valoriser économiquement les produits agricoles dans les régions de Tahoua et d’Agadez. Les objectifs sont les suivants : Renforcer les infrastructures et les aménagements nécessaires au développement durable des productions agricoles et à leur mise en marché. Comment ? À travers les investissements des collectivités territoriales aux niveaux régional et communal (26 communes situées dans 9 départements sur les 2 régions concernées) ; Faciliter l’accès aux institutions financières pour les acteurs des filières agricoles ; Améliorer les services à l’agriculture dans la perspective de développer une agriculture moderne, durable et performante sur les marchés.

Impacts

À terme, le projet devrait : Favoriser l’accès au financement d’activités agricoles et permettre le développement du commerce dans ces régions ; Créer des opportunités économiques pour les jeunes ; Contribuer à une meilleure sécurité alimentaire dans les régions de Tahoua et Agadez et réduire la survenance de crises alimentaires.

14/03/2017
Date de début du projet
30/06/2021
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Tahoua, Agadez
Localisation
Outils de financement
68
EUR
montant du programme
République du Niger
Bénéficiaires