En soutenant la Bank of Africa Tanzanie, l’AFD aide un acteur bancaire local à financer le développement des énergies renouvelables et la mise en place de projets d’efficacité énergétique par les entreprises privées.
Contexte

Alors que la demande en énergie a crû de 11 % par an entre 2011 et 2014, la Tanzanie accuse un important retard dans la production d’électricité. En effet, 24 % de la population seulement y a accès, avec un niveau de services inégal. Les difficultés financières rencontrées par Tanesco, l’opérateur national, freinent les investissements publics qui permettraient l’entretien et le développement du réseau. Les coûts de production demeurent élevés, tout comme les pertes qui atteignent environ 20 % de l’électricité produite. La Tanzanie dispose toutefois d’un fort potentiel en énergies renouvelables : hydro-électricité, gaz, géothermie, solaire... L’investissement privé dans ces ressources inexploitées permettraient aux acteurs du secteur productif de produire eux-mêmes leur énergie, d’en réduire la consommation et de disposer d’un accès à l’électricité de meilleure qualité. Le gouvernement tanzanien a ainsi mis en place des politiques en faveur des énergies propres et réalisé des investissements publics en ce sens, tandis que le cadre réglementaire vise également à promouvoir l’engagement du secteur privé.

Descriptif

Dans le cadre de son programme régional Sunref, l’AFD apporte son soutien à la Bank of Africa - Tanzanie (BOA-T). Ce soutien prend deux formes : Un prêt à la BOA-T  afin de lui permettre d’accorder des crédits pour le financement de projets d’énergies renouvelables ou de projets d’efficacité énergétique visant à réduire significativement la consommation d’énergie d’une entreprise ; La mise en place d’une assistance technique, bénéficiant de l’expertise du BURGEAP et de la Frankfurt School of Management et placée sous la responsabilité de partenaires nationaux et internationaux : la Confederation of Tanzanian Industries (CTI), en coopération avec la Kenya Assocation of Manufacturers (KAM). Cette assistance technique, financée par l’Union européenne, est fournie en amont aux promoteurs de projets (entreprises de l’industrie ou du tertiaire) pour l’élaboration de leur proposition et en aval aux agences bancaires susceptibles d’accorder un crédit qui permettra de passer au stade de la réalisation. Il s’agit de la première ligne de crédit concessionnelle de l’AFD pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Tanzanie.

Impacts

Réduction des émissions de CO2 de 40 000 t/an ; Réduction de la dépendance de la Tanzanie aux énergies fossiles ; Amélioration de la compétitivité des entreprises locales ; Engagement du secteur privé dans les énergies propres.

22/11/2016
Date de début du projet
30/10/2018
Date de fin du projet
2 ans
Durée du financement
Secteurs
Outils de financement
Montant du financement 11 841 500
USD soit
11 160 000
Euros
montant du programme
Bank of Africa - Tanzania (BoA-T)
Bénéficiaires
Cofinanceurs