• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
énergie éolienne, Brésil, éoliennes
Afin de contribuer à la limitation des émissions de gaz à effet de serre, l'AFD accompagne les politiques publiques brésiliennes de développement des énergies renouvelables, tout en soutenant l'innovation et la promotion de l'efficacité énergétique.
Contexte

Septième consommateur d'énergie électrique au monde et premier d'Amérique du sud, le Brésil a une matrice énergétique dont la part des énergies renouvelables reste exemplaire (41,2 % en 2015). Le Plan décennal d'expansion de l'énergie, lancé en 2012, prévoit une croissance de la consommation nationale de 4,7 % par an. La Banque Nationale de Développement Économique et Social (BNDES) est le principal instrument financier des politiques brésiliennes de développement. Elle joue un rôle majeur dans le financement du secteur des énergies renouvelables au Brésil, en offrant des prêts à long terme. L'AFD est partenaire de la BNDES dans la promotion des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, en lien avec les orientations gouvernementales pour ce secteur.

Descriptif

Le projet vise à accompagner les politiques publiques brésiliennes de développement des énergies renouvelables et de promotion de l'efficacité énergétique, afin de contribuer à la limitation des émissions de gaz à effet de serre et à atténuer les effets du changement climatique. Ainsi, il répond pleinement au mandat de croissance verte et solidaire de l'AFD au Brésil. Le partenariat avec la BNDES a pour objectif de soutenir des investissements dans les domaines de l'innovation énergétique (réseaux intelligents et énergies renouvelables novatrices, dont le solaire), de l'efficacité énergétique (ESCO - Energy Servicing Companies), et des énergies renouvelables (éolien, petites centrales hydroélectriques, biomasse de seconde génération). La ligne de crédit a permis de financer cinq fermes éoliennes dans l'État du Piaui (Nordeste) et deux projets de cogénération à partir de bagasse de canne à sucre dans le Mato Grosso do Sul. Dans le cadre du soutien aux projets d’efficacité énergétique, le concours a permis également de moderniser deux centrales hydrauliques, ainsi qu’une centrale à cogénération. Ce projet a permis de consolider les bases d'une collaboration durable entre les deux institutions, au-delà des relations qu'elles entretiennent déjà dans le cadre de l'International Development Finance Club (IDFC).

Impacts
  • 5 fermes éoliennes financées dans le Piauí pour une capacité installée de 29,6 MW chacune.
  • Développement de capacités de production à partir de bagasse, en construisant une centrale d’une capacité de 30 MW, et en augmentant la capacité de production d’une autre centrale de 30 à 60 MW.
  • Amélioration de l’efficacité énergétique de deux centrales hydroélectriques, en permettant de retrouver le niveau de production d’origine de +24,2 MW.
  • Modernisation et extension d’une unité thermique de génération d’énergie à partir de la bagasse de canne à sucre (capacité installée de 80,5 MW). 
21/11/2014
Date de début du projet
15/08/2018
Date de fin du projet
12 ans
Durée du financement
Secteurs
Piauí, Mato Grosso do Sul Paraná, Rio Grande do Sul et São Paulo
Localisation
206 000 000
USD
Montant du financement
La Banque Nationale de Développement Économique et Social (BNDES)
Bénéficiaires
Cofinanceurs