• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
image générique
À des degrés divers, les politiques forestières des pays de la Méditerranée peuvent fournir durablement des biens et services, dans un contexte de changement climatique. Cependant, les stratégies de gestion des espaces boisés ne prennent pas suffisamment en compte ces impacts climatiques, faute de connaissances directement valorisables par les gestionnaires.
Contexte

Les espaces boisés méditerranéens subissent des pressions croissantes avec l’urbanisation, la mise en culture, le prélèvement de bois de feu. À cela s’ajoutent les impacts du changement climatique qui se traduisent par un risque accru d’incendies et d’attaques parasitaires, mais aussi l’accélération des problèmes d’érosion des sols et de désertification. 

Les forêts des six pays retenus pour ce projet (Algérie, Liban, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie) couvrent une superficie totale de près de 19 millions d’hectares. Dans le cas de l’Algérie, les forêts de Chréa et Senelba ont été retenues.
 

Descriptif

Le projet cible principalement :

  • l’intégration des impacts du changement climatique dans les politiques de gestion forestière ;
  • l’estimation de la valeur économique et sociale des biens et services rendus par les écosystèmes forestiers méditerranéens ;
  • l’amélioration des modes de gouvernance des écosystèmes forestiers au niveau des territoires, afin de promouvoir au niveau local des stratégies de réduction des pressions liées à l’activité humaine sur les écosystèmes boisés méditerranéens ;
  • la promotion de la spécificité des forêts méditerranéennes auprès de la communauté internationale, notamment dans le cadre des négociations internationales sur le changement climatique. 
     
Impacts

La finalité du projet est d’inciter les acteurs des pays à gérer et/ou restaurer les espaces boisés méditerranéens avec une perspective de fourniture durable des biens et services environnementaux.

09/12/2011
Date de début du projet
09/12/2016
Date de fin du projet
6 ans
Durée du financement
Djelfa
Localisation
Outils de financement
5 850 000
EUR
Montant du financement
Achevé
Statut
Food and Agriculture Organization (FAO)
Bénéficiaires