L’amélioration de l’accès à l’électricité constitue la principale attente de l’opinion publique nigériane et son premier critère de jugement de la performance socio-économique du gouvernement fédéral. Le projet augmentera la capacité du réseau électrique approvisionnant la capitale Abuja en énergie tout en rendant la distribution plus stable et fiable.
Contexte

Le Nigeria a une capacité de production électrique installée de 8600 mégawatts (MW) et sa capitale fédérale, Abuja, créée ex-nihilo au début des années 1980, compte aujourd’hui près de 3 millions d’habitants. Selon les estimations menées dans le cadre de la vision à long terme "Nigeria Vision 20 : 2020", cette capacité doit être impérativement augmentée de 26 000 MW au cours des neuf prochaines années. Le secteur est en effet caractérisé par l’obsolescence des équipements et infrastructures de production, de transport et de distribution de l’électricité. Il en résulte un faible niveau de production effectivement disponible (environ 2500 MW pour 150 millions d'habitants) et une instabilité de la distribution électrique. Ceci prive d’électricité plus de 55 % de la population nigériane, surtout en milieu rural. Le déficit d’énergie électrique est actuellement estimé à plus de 7000 MW. En 2012, le niveau de consommation électrique au Nigeria était de 150 kilowatt/heure (kWh) par habitant contre 2200 kWh pour un Brésilien et 4500 kWh pour un Sud-africain.

Descriptif

Construction de 6 lignes de transport d’électricité comprenant : une ligne d’alimentation haute tension de 330 kilovolts K(V) de 165 km qui reliera Abuja à la ligne existante entre Jos et Makurdi (État de Benue) ; plusieurs autres lignes de 132 KV sur une longueur de 120 km qui vont permettre d’assurer une boucle autour de la capitale fédérale reliant entre eux le point d’injection électrique existant à Katampé avec les 2 nouveaux que le projet va mettre en place (New Apo et Kuje) ; l’extension de l’ancienne sous-station d’Apo (2*132 KV Line Bay Extension) et la construction de 5 nouvelles sous-stations permettant de transformer le courant de haute tension de 330 KV en 132 KV puis 33 KV pour alimenter le réseau de distribution ; la construction des lignes à haute tension et celle des sous-stations de transformation sera complétée par le financement d’équipements de télécommunication ainsi que l’acquisition de logiciels de traitement des données.

Impacts

Le projet a pour objectif global de renforcer les infrastructures électriques et : d'accroître la capacité du réseau de transport d’électricité vers la capitale fédérale Abuja (3 points d’injection d’électricité haute tension au lieu d’un seul aujourd’hui) ; d'améliorer la puissance électrique disponible à Abuja ; de renforcer le réseau et d'améliorer la stabilité, la fiabilité et l’efficience du système de transport d’électricité sur la capitale fédérale.

27/02/2014
Date de début du projet
31/12/2020
Date de fin du projet
6 ans
Durée du financement
Secteurs
Abuja
Localisation
Outils de financement
Transmission Company of Nigeria (TCN)
Bénéficiaires