En 2011, l’AFD a octroyé à Électricité de Mayotte (EDM) un prêt pour le financement de l’extension de la centrale électrique thermique de Longoni (nord de l’île). Ces travaux permettront de sécuriser et de renforcer les capacités de production d’électricité à Mayotte, alors que l’évolution démographique et celle du niveau de vie en ont considérablement augmenté la demande.
Contexte

Département d’outre-mer français depuis 2011, Mayotte est un territoire en transition. Le fort accroissement démographique et le développement économique rapide, très inégalitaire, posent d’importants problèmes structurels, notamment au niveau des équipements publics qui ne sont pas adaptés à la demande d’une population jeune. En matière d’électricité, la demande a ainsi crû en moyenne de 14,5 % par an entre 1995 et 2010, tandis qu’elle baissait de 0,8 % en France métropolitaine entre 2006 et 2007. Cette tendance est due à l’amélioration de l’accès à l’électricité, à l’évolution démographique et à celle du niveau de vie. La sécurisation de la production d’électricité constitue ainsi un projet structurant pour l’économie de Mayotte et pour son développement. Malgré un développement récent des filières d’énergies renouvelables et l’identification d’un certain potentiel en matière d’éolien, la production d’électricité solaire ne représentait en 2011 que 5 % du mix énergétique de l’île. Ainsi, en l’absence d’investissements permettant d’améliorer le stockage et la prévisibilité de production et de demande en électricité, les énergies renouvelables ne sont pas encore capables d’assurer le surplus de production énergétique nécessaire au territoire. Cet état de fait justifie ainsi le choix de l’extension de la principale centrale électrique thermique de l’île, alors que 92 % de sa production d’électricité dépend aujourd’hui encore des énergies fossiles.

Descriptif

Les travaux d’extension de la centrale électrique de Longoni, objets du financement de l’AFD, comprennent la mise en service de trois nouveaux moteurs diesels représentant une capacité totale de 33 mégawatts, la construction des infrastructures communes nécessaires sur la centrale d’ici 2017 et le traitement des fumées des trois nouvelles unités de production ainsi que des moteurs mis en service en 2009. La finalité de ce projet est ainsi de répondre à l’augmentation des besoins en électricité sur le territoire de Mayotte. Plus spécifiquement, le financement de l’AFD cherche à renforcer les capacités de production d’électricité pour faire face à la croissance de la demande. La nouvelle centrale est ainsi opérationnelle depuis l’automne 2014 et va progressivement monter en puissance.

Impacts

En 2011, 8 % des ménages mahorais n’avaient pas encore d’accès à l’électricité, ce qui représente plus de 15 000 personnes. En doublant la capacité installée de production d’électricité de la centrale de Longoni, l’investissement d’EDM financé par l’AFD permettra ainsi de garantir l’accès à l’électricité de toute la population mahoraise d’ici 2018. Cette opération porte d’ores et déjà ses fruits : selon les dernières statistiques publiées en 2014, 94 % des foyers sont aujourd’hui éclairés.

15/12/2011
Date de début du projet
31/12/2014
Date de fin du projet
20 ans
Durée du financement
Secteurs
Longoni
Localisation
Outils de financement
EDM
Bénéficiaires