Pour aider le Vietnam à répondre à ses besoins en électricité, l’AFD finance, avec des banques vietnamiennes, l’opérateur national Électricité du Vietnam pour la réalisation de la centrale hydroélectrique de Huoi Quang.
Contexte

Le développement économique du Vietnam et la population toujours plus nombreuse réclament sans cesse davantage d’électricité : la demande augmente en moyenne de 10% par an. C’est trop pour la capacité de production électrique du pays. Résultat : ces dernières années, la saison chaude avec forte demande d’énergie coïncide avec celle des coupures de courant, qui ralentissent l’économi Pour atténuer ce déséquilibre, le Vietnam importe de l’électricité de pays voisins lorsque les réseaux sont interconnectés mais prévoit aussi d’augmenter sa capacité de production de l’ordre de 3-6 GW par an. Alors que le pays dispose en 2016 de 39 GW de capacité installée, le gouvernement vietnamien s’est fixé comme objectif d’atteindre en 2020 une capacité totale de 50 GW et en 2030 130 GW (soit un besoin annuel d’investissement estimé entre 3 et 4 milliards de dollars). Le pays construit pour cela des centrales thermiques, entend développer une industrie électrique nucléaire (deux premières centrales nucléaires sont à l’étude) mais promeut également le développement des énergies renouvelables. L’hydroélectricité est à ce titre une ressource essentielle et elle représente une part importante (46%) de la capacité de production nationale d’électricité.

Descriptif

L’ouvrage de Huoi Quang se situe dans les provinces montagneuses de Lai Chau et Son La, sur la Nam Mu, un affluent de la rivière Da (qui compte déjà les centrales hydroélectriques de Son La, Hoa Binh et Lai Chau, les plus importantes du pays). Il s’inscrit dans un schéma d’aménagement intégré de cinq centrales hydroélectriques en cascade Le barrage, situé dans la province de Lai Chau, mesurera 99 mètres de hauteur. L’usine électrique, située à quelques kilomètres en aval dans la province de Son La, disposera de deux turbines pour une capacité totale de production de 520 MW. Le financement de l’AFD concerne les équipements électromécaniques du barrage, les travaux et les deux panels d’experts : le premier s’occupe de la sécurité (suivi de la qualité de réalisation du chantier, revue de la conception du plan d’évacuation d’urgence, etc) et le second se concentre sur les impacts environnementaux et sociaux du projet (atténuation des effets du projet sur la qualité de l’eau et des habitats piscicoles, compensation des habitants déplacés et restauration de leurs sources de revenu).

Impacts

La puissance mise en service accompagnera le développement économique du Nord Vietnam : Lutte contre le changement climatique avec le choix de l’hydraulique : selon le bilan carbone du projet, réduction de 1 120 000 t éq. CO2 par an pendant les prochaines décennies d’exploitation ; Mise en place d’un Plan de gestion environnemental et social par EVN pour atténuer les impacts négatifs sur l’environnement local et les populations touchées : visites de contrôle d’un panel d’experts indépendants sur le terrain. Contrôle des effets sur l’eau, la biodiversité animale et végétale et sur les impacts des chantiers ; Accompagnement de la population locale dans ce changement de vie : près de 900 familles sont ou seront relogées et sont indemnisées financièrement de la perte de leurs anciennes parcelles et de leurs biens. Les revenus des familles ayant perdu leurs rizières ou d’autres cultures seront restaurés grâce à de nouvelles activités comme la gestion sylvicole et la pisciculture sur le futur réservoir du barrage ; Effets sociaux positifs : l’approvisionnement en électricité bénéficiera principalement à l’industrie et au commerce. Création d’emplois, réduction de la pauvreté et de la vulnérabilité des populations rurales les plus démunies.

09/11/2010
Date de début du projet
31/08/2015
Date de fin du projet
Secteurs
Huoi Quang
Localisation
Outils de financement
Montant du financement 100 000 000
USD soit
100 000 000
Euros
montant du programme
Électricité du Vietnam
Bénéficiaires