Pour contribuer au développement socio-économique de deux villes vietnamiennes d’envergure nationale, Danang et Can Tho, et améliorer les conditions de vie de leurs habitants, l’AFD aide les fonds d'investissement et de développement urbain de ces villes, dans le financement de projets de logement social, d’environnement et d’énergie.
Contexte

Avec une population urbaine qui a cru ostensiblement ces dernières années, Can Tho et Danang sont aujourd’hui, avec Hô Chi Minh Ville, les deux villes qui comprennent le plus grand pourcentage de citadins (65.8% et 86.9% respectivement). Pour Can Tho, sa position au croisement des voies de communication du Mékong, son port, son aéroport et son université en font la « Capitale de l’Ouest ». L’objectif affiché est de devenir, à l’horizon 2015, le centre industriel, commercial et de service, culturel et d’éducation du delta du Mékong. Quant à Danang, elle se présente comme la « Capitale du Centre » grâce à sa localisation privilégiée au point d’accès à la mer du couloir économique international reliant le Vietnam au Myanmar. De plus, la ville peut compter sur un fort potentiel touristique, un aéroport international, plusieurs ports maritimes et fluviaux et un volume important d’investissements directs étrangers. Elle arrive en tête des 63 villes et provinces du Vietnam pour ce qui est de l’environnement des affaires. La croissance économique et démographique de ces villes pose néanmoins de nombreux défis. Le manque d’habitations entraîne le développement des logements informels et insalubres. Les besoins en eau et en électricité ne sont pas entièrement satisfaits. Les transports intra-urbains, tout comme les équipements en santé et en éducation et encore en gestion des déchets ménagers et industriels sont sous-dimensionnés. S’y ajoutent les impacts du changement climatique, particulièrement préoccupants dans ces régions encore majoritairement agricoles et aquacoles. Les fonds d’investissement local pour le développement (constituent une initiative politique pour dynamiser le financement des infrastructures municipales et accroître la participation du secteur privé à leur financement. Can Tho s’est doté d’un fonds urbain (CADIF), s’orientant graduellement vers la forme d’investissements directs, dans le secteur de l’aménagement urbain. Le fonds urbain de Da Nang (DDIF), se concentre sur les projets d’appui au secteur industriel de la ville.

Descriptif

L’engagement de l’AFD est en faveur de : L’environnement : construction de la station de traitement des eaux usées dans le site industriel de Tra Noc à Can Tho ; relocalisation de l’usine de pneus et de chambres à airs de Liên Chieu vers l’extérieur du centre de Danang L’énergie : appui au renforcement des dispositifs de transmission d’électricité dans la ville de Danang Le logement : construction de logements sociaux pour les ouvriers du site industriel de Lien Chieu L’aménagement urbain : financement de la mise à niveau du centre de Cau Do et An Nghiep (Can Tho)

Impacts

L’AFD accompagne ces fonds urbains, avec pour objectif de : Améliorer les conditions de vie des habitants (grâce au développement des services, à l’assainissement des villes et à la construction de logements sociaux) Atténuer l’empreinte écologique et énergétique de ces agglomérations en pleine expansion Préparer ces villes, directement par la montée des eaux, aux conséquences du changement climatique

22/11/2011
Date de début du projet
Outils de financement
20 500 000
EUR
montant du programme
Fonds d'Investissement et de Développement de Can Tho (CADIF) et Danang (DDIF).
Bénéficiaires