• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Le groupe AFD intervient depuis le début des années 1950 dans le soutien au développement des systèmes financiers locaux. À l’heure actuelle, il est notamment l’un des premiers bailleurs de fonds du secteur de l’inclusion financière en Afrique. La stratégie Systèmes financiers se donne pour ambition de définir, au sein d’un document stratégique unique, les nouvelles orientations en matière d’appui aux systèmes financiers locaux pour la période 2018-2022.

Les systèmes financiers ont connu de profondes mutations depuis le déclenchement de la crise financière internationale en 2008.. La révision du cadre réglementaire applicable aux opérateurs financiers a entraîné un bouleversement des équilibres financiers et institutionnels dans le secteur. De par leur fragilité intrinsèque, les systèmes financiers des pays en développement n’ont pas toujours été en mesure de résister à cette dégradation générale de la conjoncture. L’expansion des technologies numériques dans le secteur financier entraîne par ailleurs des changements de pratiques au sein des institutions financières et favorise l’émergence de nouveaux modèles

Depuis le début des années 2000, l’accompagnement des systèmes financiers représente environ 20 % des engagements du groupe AFD. Constituée pour l’essentiel de prêts, de garanties et de prises de participation, l’activité d’appui aux systèmes financiers se caractérise notamment par l’importance des financements sans garantie souveraine. En 2016, les activités du groupe AFD ont permis de catalyser l’investissement local à hauteur de 2,3 milliards d’euros et de soutenir plus de 11 000 petites et moyennes entreprises.

Pour approfondir cette démarche et contribuer à bâtir des systèmes financiers inclusifs, pérennes et responsables, le groupe AFD a construit une nouvelle stratégie d’intervention autour de trois objectifs prioritaires :
1. Promouvoir l’accès aux systèmes financiers. Cet objectif doit permettre de favoriser l’accès à des services financiers adaptés aux contraintes du ménage ou de l’entrepreneur qui les sollicite
2. Accompagner l’émergence d’un nouveau modèle de finance durable. Cet objectif doit permettre aux systèmes financiers de jouer un rôle central dans les transitions économiques, sociales et environnementales à venir
3. Consolider les systèmes financiers. Cet objectif doit permettre d’accompagner la consolidation de la gouvernance interne des acteurs financiers tout en confortant les fondements du cadre institutionnel et réglementaire dans lequel ils opèrent

Cette stratégie propose enfin de décliner les orientations françaises de l’aide publique au développement établies dans le cadre du Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement (CICID). Elle s’inscrit en parfaite cohérence avec l’Agenda 2030 et contribue à cet égard à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).
pdf : 2.7 Mo
disponible aussi en : fr en