Organisée mi-octobre à Papeete, la deuxième édition du Tahiti Women’s Forum a mis l’accent sur la responsabilité sociétale et sociale des femmes créatrices et cheffes d’entreprise. Une sensibilisation indispensable auprès d’entrepreneuses de plus en plus présentes dans le paysage économique du Pacifique.

En Polynésie française, les femmes sont désormais à l’origine de 43 % des créations d’entreprise. « Et elles sont de plus en plus primées dans les différents concours d’innovation », précise au micro de Polynésie La Première Agnès Joubert, cofondatrice et organisatrice du Tahiti Women's Forum. Cette initiative, soutenue par l’Agence française de développement (AFD), se donne  pour objectif d’encourager l’engagement de ces entrepreneuses dans les problématiques économiques et sociétales de la région du Pacifique insulaire. 

Pour cette deuxième édition organisée mi-octobre, c’est la question de l’entrepreneuriat responsable qui a mobilisé les débats sous la bannière « Entreprendre responsable : s’engager au féminin ».  Une façon de rappeler que la communauté des cheffes d’entreprise locales est particulièrement sensible à l’enjeu de la responsabilité environnementale face au changement climatique, mais aussi à la question de l’économie circulaire qui doit intégrer des ambitions sociales et solidaires.

En sus des conférences, tables rondes et ateliers, des séances de coaching ont été organisées à destination des femmes prêtes à faire le grand saut vers la création d’entreprise dans cette immense région à la croisée de pays et de cultures diverses. 
 

La croisée des regards néo-zélandais, australien, néo-calédonien et polynésien de ces deux journées de forum, couplées à la réalité océanienne, participe à mettre en exergue une analyse plus affinée du leadership au féminin.

Isabelle Sachet, ministre de la Famille, de la Solidarité et de l’Égalité des chances du gouvernement de la Polynésie française
Parler « genre » dans le Pacifique 

Pour tous les acteurs présents, entrepreneuses, associations, autorités locales et partenaires, le Tahiti Women's Forum est depuis sa première édition en 2017 l’opportunité de rencontres entre des institutions et des entreprises locales impliquées dans la problématique de l’égalité femmes-hommes et l’entreprenariat responsable.

Car mieux connaître et faire connaître l’engagement des femmes du Pacifique insulaire dans les problématiques économiques et sociétales de la région, c’est aussi changer les mentalités d’un monde économique encore trop souvent régit par le costume-cravate. Dans le Pacifique comme ailleurs.
 


Lire aussi : 

L’action de l’AFD en Asie et Pacifique

L’AFD rejoint le Blue Action Fund pour mieux protéger la biodiversité marine