Les abattoirs d’Addis-Abeba sont actuellement situés au cœur de la ville et font face à d’importants défis environnementaux, sociaux et économiques. Ce projet vise à relocaliser et moderniser les infrastructures afin de répondre aux standards environnementaux et sociaux, ainsi qu’à la demande croissante sur le marché national et à l’international.
Contexte

L’Éthiopie connaît un taux de croissance moyen annuel de sa population urbaine de 4 %. Le défi est à la mesure du phénomène de « rattrapage » actuellement en marche : 30 % de la population éthiopienne devrait vivre dans les villes d’ici 2020, contre 18 % fin 2012. Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie, devrait connaître un doublement de sa population d’ici 2022. À cette forte croissance démographique s’ajoute un développement économique soutenu depuis plusieurs années, qui se traduit par une évolution des modes de vie, illustrée par la forte et constante augmentation de la consommation de viande. Aujourd’hui, les abattoirs publics d’Addis-Abeba font face un défi : répondre à cette demande tout en améliorant leurs pratiques sociales et environnementales.

Descriptif

Le financement de l’AFD permet l’accompagnement de l’entreprise publique des abattoirs d’Addis-Abeba (AAEA) dans le design et la construction d’une nouvelle infrastructure d’abattage en périphérie de la ville, ainsi que la formation du personnel. La nouvelle infrastructure permettra un abattage aux standards sanitaires, environnementaux et sociaux répondant aux bonnes pratiques internationales. Ce projet permettra également la fermeture et la réhabilitation des infrastructures existantes.

Impacts

La relocalisation, l’expansion et la modernisation des abattoirs va permettre à l’entreprise publique de répondre à la demande actuelle et future de la population de la capitale, ainsi que l’amélioration des standards de qualité de la viande vendue sur les marchés nationaux et à l’export. Le projet va également permettre la fermeture de l’infrastructure actuelle, localisée au cœur de la ville: l’environnement urbain va ainsi s’améliorer de façon significative, à travers notamment l’arrêt de l’influx continue du bétail, source de nuisances pour les populations alentours. De plus, la municipalité d’Addis-Abeba, accompagnée de longue date par l’AFD, va mettre en place un plan de gestion des déchets incluant ceux produits par les abattoirs municipaux.

11/04/2016
Date de début du projet
01/12/2019
Date de fin du projet
2 ans
Durée du financement
Secteurs
Addis-Abeba
Localisation
Outils de financement
Addis Ababa Abattoirs Enterprise (AAAE)
Bénéficiaires