Principes de l'efficacité de l'aide

 

La Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide, entérinée en mars 2005, est un accord international conclu entre donateurs et bénéficiaires de l’APD.

 

En savoir plus

Déclaration de Paris

La Déclaration de Paris

 

De nouveaux engagements pour garantir que l’aide contribue à la réduction de la pauvreté et favorise la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement.

 

En savoir plus

Forum de Busan

Le Forum de Busan

► Enjeux et fondements [+]

La préoccupation de l'efficacité de l'aide remonte à la période qui suivit la chute du mur de Berlin (1989). Avec la disparition des enjeux géopolitiques qui a caractérisé cette prériode, l'opinion s'est interrogée sur la justification de l'aide publique au développement et sur son efficacité, notamment en Afrique subsaharienne. Après la formulation par l'ONU des  huit objectifs du millénaire pour le développement (OMD, 2000) , les attentats du 11 septembre 2001 ont rappelé les risques d'un abandon général de la coopération au développement. Le sommet de Monterrey, en 2002 , concrétisa un nouvel engagement international soulignant le besoin de montrer l'efficacité de l'aide au développement.

En savoir plus sur les principes fondateurs

► Les principaux résultats [+]

L'enquête 2011 de suivi de la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris a révélé que les objectifs n'avaient pas été atteints, à une exception près (coopération technique coordonnée).
Par ailleurs, l'évaluation de la Déclaration a révélé que les bailleurs ont moins rempli leurs engagements que les pays en développement.
L'examen de ces résultats constitue un des sujets du forum de Busan, chargé de définir les pistes pour les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en 2015.

Enquêtes de suivi

Mise à jour en janvier 2013

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus